1.100 morts d'un côté, 1.400 morts de l'autre

   Bande de salauds de colonialistes, fils de Colbert et de Galiéni que vous êtes ! 

   Vous avez prétendu nous civiliser, or pendant trois siècles, très bientôt quatre en fait, vous nous avez enseigné Jésus-Marie-Joseph, les Fables de la Fontaine, la géographie des

provinces françaises, l'histoire de Vercingétorix, Du Guesclin, Napoléon et De Gaulle, la table des multiplications et le carré de l'hypoténuse et tout un tas de machins qu'on a vite effacés de notre esprit une fois libérés de votre école où il était interdit de cracher par terre et de parler créole. 

   Mais vous avez oublié, complètement oublié, de nous enseigner un matière capitale : la statistique !

   Un exemple ? La Martinique, avec ses 350.000 habitants, a eu, hélas, 1.100 morts du covid-19 et ça n'a provoqué aucun émoi, aucun tollé, et aujourd'hui, tout ça est complètement oublié comme si rien ne s'était passé. Les "chanté-Noël" ont déjà commencé à faire vibrer nos quartiers et nos campagnes.  Or, dernièrement, Israël et ses 9 millions d'habitants ont eu 1.400 morts suite à une attaque palestinienne et ça a complètement traumatisé la population et déchainé un déluge de bombes sur le bantoustan de Gaza. Or, statistiquement le désastre martiniquais est nettement plus considérable que l'israélien. Oui, statistiquement !

   Il faudrait donc que l'on instaure de toute urgence, toutes affaires cessantes, des cours de statistique dès la classe de 6è et cela jusqu'à l'Université. Si cela avait été fait, cela aurait permis aux Martiniquais de mesurer l'ampleur du désastre qui les a frappés lors de l'épidémie de covid-19. Comme cela, ils auraient pu demander des comptes aux deux coupables dudit désastre : d'abord, à l'Etat français en charge de la politique de santé qui n'a pas pris les mesures qui s'imposaient assez vite et qui est responsable de l'état calamiteux de beaucoup d'hôpitaux en Martinique ; ensuite, aux Martiniquais eux-mêmes qui ont refusé la vaccination dans une sorte de délire complotiste qui n'a affecté aucun des pays de la Caraïbe. En effet, comme le montre la photo ci-après, tous les Premiers ministres et chefs d'Etat de notre région se sont fait publiquement vacciner et ont appelé leurs populations à le faire. Or, trois ans après, AUCUN n'est décédé à la date d'aujourd'hui contrairement à ce que prévoyait le discours complotiste !

   NB. Juste pour info : le Prix Nobel de médecine 2023 a récompensé des chercheurs travaillant sur le prétendument terrible ARN-Messager...

Media / Document
Image

Connexion utilisateur

Commentaires récents