L'arrière-grand-père maternel de Joan Bardella était...algérien

   Il avait pour nom Mohand Segir Mada. Ce Kabyle était venu en France dans les années 30 pour travailler comme manoeuvre dans le bâtiment à Villeurbanne.

   Quand à l'autre moitié de la famille de Bardella, elle est d'origine italienne comme l'indique son patronyme. Comme "Français de souche" ou Gaulois, on peut mieux faire, n'est-ce pas ? Or, ne voilà-t-il pas que Joan Bardella dirige le Rassemblement National, émanation directe du Front National de Jean-Marie Le Pen, parti ouvertement négrophobe et arabophobe qui demande le renvoi des immigrés travaillant en France dans leurs pays d'origine. Il faut savoir qu'au début du 20è siècle, les immigrés italiens étaient traités exactement comme le sont les Arabes et les Noirs aujourd'hui. Certains cafés du sud de la France arboraient des affichettes indiquant : "INTERDIT AUX CHIENS ET AUX ITALIENS". 

   Les Martiniquais affiliés au Rassemblement National sont-ils au courant de tout cela ? Sans doute s'imaginent-ils qu'en tant que détenteurs de la nationalité française, ils seront protégés lorsque Marine Le Pen deviendra présidente en 2027. Comme si "Français" était inscrit sur le front des Antillais vivant en France ! Comme si les fachos leur demanderont à voir leurs papiers d'identité avant de les ratonner ?

Connexion utilisateur

Commentaires récents