L’Afrique du Sud se joint à ces pays et rompt ses liens diplomatiques avec Israël

En Afrique du Sud, le parlement vient d’adopter une motion pour fermer l’ambassade d’Israël à Pretoria et rompre tous les liens diplomatiques avec l’entité sioniste en raison de sa guerre contre les Palestiniens de la bande de Gaza.

La résolution a été présentée par les Combattants pour la liberté économique (EFF), parti d’opposition, et adoptée après que le Congrès national africain (ANC), parti au pouvoir, a proposé de la soutenir au moyen d’un amendement subordonnant la résolution à l’obtention par Israël d’un cessez-le-feu avec la Palestine. La motion amendée a été adoptée avec plus de 60% des voix.

"Nous pensons que dans le cas d’Israël, c’est le chef d’Etat qui doit faire l’objet d’un mandat d’arrêt, car nous pensons que les preuves nécessaires sont accablantes", a commenté Pemmy Majodina, le chargé de la discipline au sein de l’ANC, devant le Parlement.

Du côté de l’entité sioniste, ce vote a été mal perçu et Israël a rappelé son ambassadeur en Afrique du Sud, depuis lundi pour "consultations".

Quels pays ont rompu leurs relations diplomatiques avec Israël ?

L’Afrique du Sud intègre ainsi la liste des pays qui ont décidé de suspendre toute relation avec l’entité sioniste en signe de condamnation. Certains pays ont mis fin à leurs relations diplomatiques avec Israël, quand d'autres ont choisi de rappeler leurs ambassadeurs.

Bélize, petit État d’Amérique centrale, a rompu le 15 novembre ses relations diplomatique avec l’Etat hébreu en signe de protestations contre la mort de "civils innocents" à Gaza.

Dans un communiqué, le gouvernement a déclaré avoir "retiré" l’accréditation de l’ambassadrice israélienne à Belmopan et avoir suspendu "toutes les activités" de son représentant en Israël, avec "effet immédiat".

Les pays arabes timides !

Le Bélize rejoint ainsi la Bolivie, qui a rompu ses relations diplomatiques avec Israël, le 31 octobre dernier. Deux autres pays latino-américains, le Chili et la Colombie, avaient rappelé leurs ambassadeurs en Israël quelques heures après l’annonce du gouvernement bolivien. Le 3 novembre, le ministère des Affaires étrangères du Honduras, avait lui aussi annoncé dans un communiqué le rappel de son ambassadeur à Tel Aviv.

Du côté des pays arabes et musulmans, La Jordanie est le premier pays arabe à avoir rappelé son ambassadeur en Israël. Bahreïn avait ensuite annoncé la suspension de ses liens commerciaux avec Israël, ainsi que le rappel de ses ambassadeurs.

Connexion utilisateur

Dans la même rubrique

Commentaires récents

  • "Hé, zut ! Deux jours après la dissolution et Marine m'a toujours pas envoyé...

    Est-il avéré, çad prouvé, que Valls...

    Frédéric C.

    12/06/2024 - 22:51

    ... Lire la suite

  • Olaf Scholtz : "L'attaque du Hamas contre Israël était inhumaine"

    Urbi et Orbi.

    Emile

    12/06/2024 - 11:53

    Les modalités d'existence de mes parents les ont portés vers des idées de droite. Lire la suite

  • L'Eddie Marajo bashing, énième symptôme de notre infantilisme

    L'EMISSION CONTINUE

    Albè

    11/06/2024 - 19:20

    L'émission scandaleusement anti-guadeloupéenne sur cette télé-poubelle martiniquaise continue imp Lire la suite

  • Université des Antilles : un doyen de faculté condamné à 3 mois de prison avec sursis et 5.000 euros d'amendes

    Le pb avec ce genre d'article...

    Frédéric C.

    11/06/2024 - 17:24

    ... c'est que personne n'est nommé. Lire la suite

  • Déclaration de Serge Letchimy après les élections européennes

    Virtuosité.

    Emile

    11/06/2024 - 13:58

    Tout d'abord, il faut saluer la virtuosité en français (deuxième langue) de la personne qui a réd Lire la suite