Chlordécone : l'indécent bal des pleureuses des élus (es) martiniquais (es)

   Spectacle grotesque que cette unanimité des chefs de partis représentés à la CTM, majorité et opposition bras-dans-bras, contre la décision de non-lieu dans l'affaire du chlordécone. 

   Les bornes de l'indécence ont été dépassées quand on voit ces messieurs-dames qui n'ont jamais levé le petit doigt dans le combat contre ce pesticide cancérogène, venir aujourd'hui, trente ans plus tard, s'indigner, protester, avoir des trémolos dans la voix et promettre une riposte politique. 

   Jamais la Martinique n'avait eu droit à pareille spectacle de bouffonnerie !

   En réalité ces autonomistes-indépendantistes (ces faux autonomistes et tout aussi faux indépendantistes) qui règnent à tour de rôle dans les collectivités martiniquaises (la Droite ne disposant que de quelques municipalités) depuis au moins trois décennies, ces députés et sénateurs champions du bavardage et de l'enfumage, sont les premiers fossoyeurs de ce qu'ils osent appeler "la responsabilité locale". 

   Le chlordécone, ils s'en foutent comme de leur première chaussette ! Tout ce qui les intéresse c'est de pouvoir conserver leur minusculissime pouvoir, source il est vrai de revenus les plus conséquents, ce qui n'a pourtant jamais empêché certains de tremper dans des scandales (AIR MARTNIQUE, SODEM, CEREGMIA, SMTVD et autres), sachant que Manman la France contre laquelle ils rouspètent ou font semblant de rouspéter, ne les sanctionnera pas. 

   Riposte politique, disent-ils ? Pff ! Riposte politicienne, oui...

Commentaires

An pié John !

MONTHIEUX Yves-Léopold

08/01/2023 - 17:56

Ils s'en foutent, certes, du chloredecone, comme dit l'article, et des malades. Après tout, un millier de morts ont été victimes du covid et cela n'a pas fait bouger ni l'une ni les deux de nos élus, et ce n'est pas la disparition de quelques "vieux" supplémentaires, qui doivent mal voter en plus, qui les ferait davantage bouger. D'ailleurs, ce n'est pas la santé des Martiniquais qui réunit les manifestants dans les rues de Fort-de-France, mais la perspective de voir mettre au trou des ministres français. De la part des suiveurs, bien entendu, pas des avocats ou dirigeants de manifestations qui ne croient pas, eux, à cette chimère (ce ne sont pas des demeurés !), mais il serait politiquement absurde de ne pas continuer de profiter d'un filon aussi rentable politiquement. Et pratiquement inépuisable. Ce que n'est pas l'invitation des Martiniquais à se faire dépister gratuitement, et qui pourrait infirmer tous les taux farfelus de sondages non réalisés. lls sont tous juristes et non docteurs ! Pour s'en tenir à l'article, l'important est de ne pas se foutre de la convocation qui leur a été adressée par le patron. Il faut être tous "an pié John", et plus vite que ça ! Car ils doivent obéir du doigt et à l'œil à celui dont seul l'avis compte, même si cet avis était différent avant la prescription. L'élu qui dirait non aux poursuites décidées avec l'argent du contribuable, qui est surtout préoccupé par sa santé et celle des siens, pourrait mourir politiquement, comme celui qui voudrait dire non à celui qui "procédera librement au choix final" du drapeau.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • Martinique : 311 ans (1635-1950) de salaires impayés

    Que faire aujourd'hui ?

    OuiNon

    03/02/2023 - 21:48

    Pour faire vite :
    Lire la suite

  • Le journalisme de révérence au service de Macron

    La continuité dans le changement?

    Frédéric C.

    03/02/2023 - 16:08

    Ce « journalisme de révérence », il semble que ce soit une spécialité française, que dis-je ! Lire la suite

  • Drapeau rouge-vert-noir : ce qui est le plus "komik" dans tout ça

    Miss Martinique ?

    OuiNon

    03/02/2023 - 14:15

    Ah, bon ! J'ai d'abord cru que le sujet de l'article était le Comité Miss Martinique. Lire la suite

  • Martinique : 311 ans (1635-1950) de salaires impayés

    Réparations possibles

    Rose

    03/02/2023 - 13:43

    Pas la peine de s'engager dans des débats interminables compliqués. Lire la suite

  • Drapeau rouge-vert-noir : ce qui est le plus "komik" dans tout ça

    DE L'ART DE BROUILLER LES PISTES

    Albè

    03/02/2023 - 11:47

    OuiNon (étrange pseudo !) est un grand spécialiste du brouillage des pistes. Lire la suite

Visiteurs

  • Visites : 2396839
  • Visiteurs : 93814
  • Utilisateurs inscrits : 227
  • Articles publiés : 2002
  • Votre IP : 44.213.63.130
  • Depuis : 01/05/2021 - 18:57