Cuba dans le noir...

   Cette expression, "dans le noir", est à prendre dans les deux sens du terme. En français : la grande île subit des coupures d'électricité récurrentes qui peuvent durer plus de 10h par jour. En créole ("an nwè") : elle vit une situation catastrophique. 

   Ces coupures d'électricité ont provoqué dans la deuxème ville du pays, Santiago, des manifestations de colère sans précédent qui menacent d'ébranler le régime et qui réjouissent les Etats-Unis qui, hypocritement, ont exigé du pouvoir Cubain qu'il respecte "la liberté d'expression et les droits de l'homme". Pourquoi n'en font-ils pas autant avec Israël qui a déjà massacré 31.000 Palestiniens dans le bantoustan de Gaza dont un tiers d'enfants ? Feignent-ils de ne pas savoir qu'ils infligent à Cuba un blocus scélérat qui dure depuis plus d'un demi-siècle ? 

    Beaucoup de gens mal ou peu informés peuvent se demander en quoi un blocus imposé par un seul pays peut en étrangler un autre ? Très simple à comprendre : d'abord, les USA sont la première puissance mondiale ; ensuite, Cuba se trouve à quelques encablures des USA où vit une importante communauté de Cubains qui a fui la Révolution castriste de 1959 et qui depuis, mène des actions de déstabilisation clandestines et régulières contre l'île ; enfin, le monde vit désormais à l'ère des multinationales. Ce dernier point est sans doute le plus important : des sociétés nationales, par exemple, espagnoles, ont certes beaucoup investi dans le tourisme, mais de nos jours, avec le capitalisme dit moderne, les sociétés multinationales sont beaucoup plus nombreuses à travers le monde et dans la plupart d'entre elles, des actionnaires américains en font partie. Cela fait que même dans le cas où ils n'y sont pas majoritaires, ils disposent d'une droit de veto, de blocage plus exactement, pour empêcher tout investissement à Cuba. 

   On a eu ces dernières décennies une foule d'exemples de blocage comme celui de cette société pharmaceutique canadienne qui a été empêchée d'exporter à Cuba un nouveau médicament contre un type de cancer qui affecte les enfants. Le Canada a des relations normales avec Cuba, des touristes canadiens y viennent en nombre, mais la société pharmaceutique en question a dans son sein des actionnaires américains qui ont refusé la vente du médicament en question à Cuba. Résultat : un nombre important d'enfants cubains a alors perdu la vie :  

 

   https://misiones.cubaminrex.cu/fr/articulo/le-blocus-viole-le-droit-la-vie-la-sante-leducation-et-au-bien-etre-de-lensemble-des

 

   Et s'agissant des pannes d'électricité, il en va de même. Cuba a toutes les peines du monde à se procurer les pièces détachées nécessaires au bon fonctionnement de ses centrales électriques dont la plus importante, celle de Matanzas, date de... 70 ans. Même chose pour les voitures (d'où ces véhicules, certes joliment colorés, qui circulent dans l'île à la grande joie des touristes mais qui datent des années...50), les machines-outils ou encore le secteur informatique. Car il est très facile d'accuser le régime cubain d'être incapable de satisfaire les besoins de sa population, mais si l'on ne tient pas compte du blocus américain, on ne peut pas comprendre pourquoi Cuba se retrouve "dans le noir". 

   A cela, il faut ajouter la pénurie de pétrole : à l'époque de Hugo Chavez, Cuba été approvisionnée normalement mais depuis l'arrivée au pouvoir de Nicolas Maduro, les USA ont imposé un quasi-blocus au Venezuela. Un deuxième blocus en quelque sorte ! Conséquence : 7 millions de Vénézuéliens ont déjà dû quitter leur pays, beaucoup s'ajoutant aux migrants d'Amérique centrale qui se massent à la frontière mexicano-américaine pour tenter d'entrer aux... Etats-Unis. Ces derniers ne veulent pas de migrants mais ils en créent artificiellement !!! Pourquoi artificiellement ? Parce que le Venezuela possède les plus importantes réserves de pétrole de la planète et qu'en toute logique, aucun habitant de ce pays ne devrait être contraint d'aller chercher un avenir meilleur à l'étranger. A-t-on déjà vu des migrants d'Arabie saoudite ou des Emirats Arabes Unis ? Avec sa devise, le dollar, qui rêgne sur le monde, il est très facile aux Etats-Unis d'étrangler qui il veut.

   Reste toutefois une question gênante : comment expliquer que ces "grands frères" de Cuba que sont la Russie et la Chine (2 puissance économique mondiale) n'aient rien fait ou n'aient pas réussi à aider l'île ? Pourquoi ont-ils laissé l'île se débrouiller avec une centrale électrique qui date de 70 ans ? Pourquoi Cuba doit-elle louer à la... Turquie, pays peu communiste s'il en est, des bateaux générateurs d'électricité, ce qui coûte très cher ? Pourquoi sont-ils comme sourds aux manifestants cubains qui ont défilé ces jours derniers aux cris de "Du courant ! De la nourriture !" ?

   Peut-être ou sans doute parce que la Russie et la Chine ont basculé depuis longtemps dans le capitalisme d'état, frère-siamois du capitalisme libéral. A Cuba, il n'y a pas d'oligarques comme en Russie ni de milliardaires comme en Chine laquelle a réussi le douteux exploit d'avoir aujourd'hui davantage de milliardaires, proportionnellement, que les...USA.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • Question à l'oral du Bac : "Pourquoi n'y a-t-il pas de...

    Pipeau ?

    oss07

    17/05/2024 - 20:28

    Ainsi, ce truc de "migrants" dont les grands médias nous farcissent la tête, serait du pipeau.
    Lire la suite

  • Question à l'oral du Bac : "Pourquoi n'y a-t-il pas de...

    Je ne dis pas bizarre.

    oss07

    17/05/2024 - 14:23

    "Pourquoi n'y a-t-il pas de Noirs et d'Arabes en Pologne ?", est-il demandé.
    Lire la suite

  • Finkie le gâteux à propos des étudiants de Sciences Po

    C'est dommage.

    oss07

    16/05/2024 - 08:37

    L'homme est un mammifère et, à ce titre, les groupes qu'il constitue revendiquent un territoire, Lire la suite

  • Finkie le gâteux à propos des étudiants de Sciences Po

    KANAKS

    Albè

    16/05/2024 - 06:58

    Le peuple kanak vit sur sa terre depuis au moins 5.000 ans. Il ne l'a jamais quittée. Lire la suite

  • Ces "nationalistes" qui demandent à la justice française d'annuler...

    "Parfait enculé"

    oss07

    15/05/2024 - 20:54

    "Parfait enculé" est une injure homophobe, sexiste, que la loi française proscrit.
    Lire la suite