Les députés-Nupes martiniquais avaient promis de lutter pour la réintégration des soignants refusant la vaccination

    Dans un contexte d'irrationalité totale face à un vaccin qui pour l'heure n'a encore provoqué aucune hécatombe chez les 85% de Français vaccinés (c'est au contraire le refus de la vaccination en Martinique qui en a provoqué une), nos candidats-Nupes aux législatives en Martinique ont parfaitement surfé sur la vague. 

    Si bien surfé qu'ils ont réalisé un grand chelem comme on dit en rugby, éliminant le Gran Sanblé et marginalisant le PPM. Bravo, les gars ! En agitant le spectre de Macron-obligation-de-la-vaccination, vous avez réussi votre coup mais désormais que vous siégez sur les bancs de l'Assemblée nationale française, les réfractaires au vaccin attendent de vous que vous teniez votre principale promesse : tout faire pour obtenir la réintégration des soignants non vaccinés. Or, on ne vous entend pas ! On ne vous a pas entendu (ou si peu) lors de l'audition du nouveau ministre de la santé, François Braun. Ce dernier avait alors déclaré que la question de la réintégration des rebelles n'était pas à l'ordre du jour vu qu'ils ne représentent que 0,53% des soignants. En Martinique même, lesdits rebelles sont loin d'être la majorité et cela pour une raison archi-simple : s'ils l'étaient, plus aucun hôpital ne serait ouvert. 

   Mais bon, même s'ils sont une petite minorité, vous leur aviez fait une promesse et il n'est pas imaginable que vous ne la teniez pas car ils sont sans salaire depuis deux ans déjà pour certains. Ce ne sera pas votre cas puisqu'un député gagne 7.000 euros par mois. Allez, messieurs des députés-NUPES martiniquais, à l'assaut de ce gouvernement qui veut "génocider le peuple martiniquais avec un vaccin qui n'est qu'un poison"! A l'assaut, tonnerre-de-dieu !

Commentaires

Slogans

OuiNon

07/07/2022 - 15:06

Les facteurs de l'immunité naturelle sont les barrières que l'organisme oppose naturellement aux infections : la peau ou certaines cellules comme les globules blancs, par exemple. Il s'agit de défenses innées qui échappent à notre libre-arbitre. Être pour ou contre n'a pas grande signification. S'il faut absolument se prononcer, je suppose que tout le monde est pour. Qui dirait : "Non aux globules blancs" ? En fait, le slogan : "Oui à l'immunité naturelle" n'a qu'une utilité : faire l'unanimité autour d'une grosse évidence.
Ainsi, le manifestant peut-il espérer (par contagion) entraîner l'unanimité sur l'autre slogan : "Non au vaccin".
C'est vrai qu'on peut se demander à quoi sert de se faire vacciner dès lors qu'on possède les moyens d'une immunité naturelle.
D'abord, on constate qu'on tombe souvent malade, par la faute d'infections, en dépit de nos barrières naturelles. L'organisme n'est pas désemparé pour autant. Il y a l'immunité "acquise" qui est une réponse spécifique à certains agents infectieux, par la production d'anticorps.
Attaqué par une nouvelle infection, si l'organisme s'en sort par la production d'anticorps appropriés, il sera plus fort pour lutter contre une infection similaire plus tard. Certains nomment également "immunité naturelle" cette faculté, car ne requérant pas l'intervention humaine.
Mais tout ça n'est pas suffisant ! Surpris par un agent infectieux nouveau, l'organisme peut échouer à produire "naturellement" les anticorps nécessaires. Les Amérindiens, confrontés à la variole amenée par les Espagnols, n'ont pas été capables de réagir suffisamment. Ce fut l'hécatombe.
C'est pour éviter de tels cas que le vaccin est utile. Il vise à donner une immunité "acquise" non pas au contact "naturel" de l'agent pathogène (car alors, il peut être trop tard) mais de manière à la fois anticipée et artificielle.
Au total, bien que non naturel, puisque fabriqué par l'homme, le vaccin favorise une immunité acquise, que l'organisme traduit par la production d'anticorps, le plus "naturellement" du monde.
Les Amérindiens ont été largement décimés par la variole. Aujourd'hui, la variole est quasiment éradiquée, grâce à la vaccination. Alors, on a baissé la garde et la "variole du singe" apparaît.

Promesses ...promesses

MONTHIEUX Yves-Léopold

07/07/2022 - 15:51

La plus belle fille de Paris ne donne que ce qu'elle a, dit le dicton. Le député ne reçoit pas de mandat impératif. C'est une précision qui est rarement rappelée pendant la campagne électorale.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    COMPTABLE PUBLIC

    Albè

    02/10/2022 - 09:35

    Karl, un comptable public peut effacer les données comptables de son établissement, mais grâce à Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    QUELQUES ELEMENTS DE REPONSE....

    Karl

    02/10/2022 - 09:16

    A "Rose", je voudrais le rassurer en lui disant que disparu ou pas, le dossier de David ZOBDA se Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    ERRATUM

    Albè

    02/10/2022 - 06:58

    Dans mon dernier post, il faut lire : "...qu'ils demandent à leurs responsables administratifs de Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    EXPERT

    Albè

    02/10/2022 - 06:56

    Karl, quand on lit vos analyses, on découvre que vous avez une connaissance très approfondie des Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    Au fait , une question....

    Rose

    01/10/2022 - 20:07

    On a retrouvé le dossier de David Zobda perdu au SMTVD ?

    Lire la suite

Visiteurs

  • Visites : 1484119
  • Visiteurs : 71176
  • Utilisateurs inscrits : 208
  • Articles publiés : 1517
  • Votre IP : 3.238.49.228
  • Depuis : 01/05/2021 - 18:57