La Gambie interdit les exportations de bois pour lutter contre le trafic

Greenpeace Afrique salue cette décision salutaire. Elle fait écho à l’appel de la CITES envers plusieurs États, dont la Gambie, de suspendre le commerce de bois de rose, une espèce protégée et particulièrement menacée, rappelle Greenpeace Africa dans un communiqué reproduit ci-dessous.

Greenpeace Afrique félicite les autorités gambiennes pour leur décision courageuse d’interdire les exportations de bois pour lutter contre l’exploitation illégale des forêts.

Le gouvernement gambien indique dans un communiqué rendu public le 1er juillet 2022 que : “Tous les permis existants délivrés pour l’exportation/la réexportation de bois sont définitivement révoqués” et ajoute que “l’exportation et la réexportation de bois sont interdites” dans le pays avec effet immédiat.

“L’exploitation illégale et abusive des forêts est une grande violation des droits des communautés qui en dépendent pour leur survie. De plus, ces forêts hébergent de nombreuses espèces protégées et constituent une réserve de carbone pour la Gambie. Les autres pays d’Afrique devraient suivre ce bel exemple gambien. Nous encourageons l’Etat gambien a continuer dans la même dynamique en prenant pareil mesure pour la gestion des ressources halieutiques », affirme Dr Aliou BA, responsable de la campagne océans de Greenpeace Afrique.

“La protection des forêts demeure une priorité car elles constituent un trésor de biodiversité et participent à l’équilibre et à la santé de notre planète. Il faut aussi noter que sans les forêts, la terre serait sans doute un désert. » ajoute Irène Wabiwa Betoko, cheffe de la campagne forêt chez Greenpeace Afrique.

Cette décision salutaire fait écho à l’appel de la Convention sur le commerce international des espèces menacées d’extinction (CITES) envers plusieurs États, dont la Gambie, de suspendre le commerce de bois de rose, une espèce protégée et particulièrement menacée.

L’Etat gambien a également pris une série de mesures strictes pour la protection des forêts et la lutte contre le trafic de bois, notamment avec l’interdiction de l’abattage et de l’importation d’espèces protégées.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • Jean-Luc Mélenchon : la Corse c'est la France, Taïwan c'est la Chine, la Martinique c'est la France

    Micro-processeurs.

    OuiNon

    07/08/2022 - 20:32

    Lors de la Seconde guerre mondiale, Tchang Kaï-chek combat le Japon, ce qui lui vaut de faire par Lire la suite

  • Aux "Journées Internationales" de Corte (en Corse), ils étaient tous là sauf les Antillais

    Simplement : pourquoi ?

    OuiNon

    07/08/2022 - 18:22

    Albè :
    Lire la suite

  • Aux "Journées Internationales" de Corte (en Corse), ils étaient tous là sauf les Antillais

    N'IMPORTE QUOI !

    Albè

    07/08/2022 - 17:49

    Vous racontez n'importe quoi ! Lire la suite

  • Passeport mauricien : Vous pouvez vous rendre dans 146 pays sans visa

    Voyages...

    OuiNon

    07/08/2022 - 15:35

    Les Mauriciens qui ont un passeport peuvent se rendre sans visa dans 146 pays.
    Lire la suite

  • Ki manniè bagay-tala posib ?

    Ki mannyè sa posib ? Très simple !!

    Rose

    07/08/2022 - 14:49

    Réponse :les Seychellois ont opté pour le libéralisme et le tourisme ,comme Barbade , les Bahamas Lire la suite

Visiteurs

  • Visites : 1238527
  • Visiteurs : 64403
  • Utilisateurs inscrits : 194
  • Articles publiés : 1329
  • Votre IP : 44.200.30.73
  • Depuis : 01/05/2021 - 18:57