L'homme au brassard nazi nommé ministre dans le nouveau gouvernement italien

   Chaque jour, depuis plus de soixante ans, quand vous écoutez les nouvelles, vos oreilles entendent une phrase, une sorte de rengaine ou de litanie, qui surgit généralement en fin de journal : un Palestinien tué à Ramallah, à Hébron ou à Naplouse par l'armée israélienne. En effet, à force de l'entendre, on finit par ne plus...l'entendre. La victime peut être un militant palestinien, un enfant, une femme ou un vieil homme, cela ne nous fait ni chaud ni froid. Depuis plus de 60 ans !

   Or, le citoyen moyen, sauf s'il est directement concerné, ne comprend pas trop bien ce qui se passe au Moyen-Orient. Pour la plupart des gens, intoxiqués par les grands médias, de méchants Arabes enturbannés, armés de kalachnikovs, pourrissent l'existence d'un peuple hautement civilisé qui fut condamné à errer durant trois-mille ans et qui a besoin d'un pays à lui. Sauf que la création de l'Etat d'Israël en 1948 et l'expulsion du peuple palestinien de sa terre natale résultent directement d'un crime européen. D'un crime contre l'humanité : "La destruction des Juifs d'Europe" pour reprendre le titre d'un ouvrage de l'historien américain Raul Hilberg. Cette ignominie était l'aboutissement de siècles d'oppression des Juifs à travers toute l'Europe lesquels étaient souvent contraints de vivre dans des ghettos. Même les moins informés d'entre nous sont tombés un jour, au hasard d'une lecture, sur l'expression "ghetto de Varsovie". A l'école, nous avons tous appris les horreurs des camps de concentration : Dachau, Auschwitz etc... Nous avons tous entendu parler d'un ouvrage raciste, Mein Kampf, écrit par un dénommé Adolf.

   L'antisémitisme ou haine des Juifs a été théorisé en Europe et mis en pratique dans les chambres à gaz.

   Il s'agit, répétons-le, d'un crime contre l'humanité...européen ou occidental, si l'on préfère. Similaire au génocide des Amérindiens et à l'esclavage des Noirs.

   Autrement dit, les Palestiniens n'ont rien à voir avec tout cela ! Pourtant, ils ont été, chassés qu'ils furent de leur Palestine ancestrale, parqués dans des camps de réfugiés avant d'être contraints de vivre dans deux bantoustans, la Cisjordanie et Gaza. Sauf qu'il n'y a pas eu d'Adolf arabe alors même que dans le monde arabe vivaient autant de Juifs (dits "Séfarades") qu'en Europe (les "Ashkénazes"). Or, qu'a-t-on constaté, dès qu'Israël fut créé, ses dirigeants se rangèrent aussitôt, sans le moindre état d'âme, du côté...occidental, traitant les Arabes d'arriérés, voire de "barbares". Oubliés par une sorte de coup de baguette magique les ghettos séculaires ! Oublié Mein Kampf ! Oublié Dachau ! Sauf que l'antisémitisme occidental n'a jamais disparu. Il a dû pendant les décennies qui suivirent la Deuxième Guerre Mondiale, se faire tout petit. Il a simplement tenté de se faire oublier. Aujourd'hui, à l'aube du nouveau millénaire, il se manifeste ouvertement, au grand jour, à travers toute l'Europe. Partout, y compris dans des pays que l'on croyait "civilisés" comme la Suède, il refait surface et fait élire des députés, des sénateurs ou des premiers ministres. 

    L'extrême-droite raciste, colonialiste et...antisémite, véritable bête-à-sept-têtes, resurgit sur le Vieux Continent.

    Sans que cela ne provoque aucun haut-le-coeur chez les beaux esprits, les grandes âmes, européennes, les chantres des "Droits de l'Homme".

    Pour preuve : la nouvelle Première ministre italienne, Giorgia Meloni, vient de nommer ministre des infrastructures un certain Galeazzo Bignami, qui, lorsqu'il était député, avait osé se faire photographier avec la chemise noire et le brassard rouge frappé de la croix gammée des Nazis. Reste à espérer qu'il se contentera de faire construire des routes et des ponts et non des...camps de concentration.

Commentaires

D'ABORD L'ESCLAVAGE, PUIS LE GÉNOCIDE : QUI A GAGNÉ ?

Jean NEMAR

01/11/2022 - 13:01

EXCELLENT ARTICLE ! FÉLICITATIONS !
IL EST EN EFFET, PRIMORDIAL, D'INFORMER, DE RAPPELER, D'INSISTER POUR DIRE ET FAIRE COMPRENDRE A L'ARMÉE DE LOBOTOMISÉS, QUE :
1- LE GÉNOCIDE JUIF A ÉTÉ L'OEUVRE, UN CRIME CONTRE L'HUMANITÉ, PERPÉTRÉ PAR L'OCCIDENT, PLUS PRÉCISÉMENT, EUROPÉEN
2- LES JUIFS (QUI NE SONT PAS UNE NATIONALITÉ, MAIS UNE RELIGION), N'ONT PAS LE MONOPOLE DE LA PERSÉCUTION
3- L'ESCLAVAGE, AU MÊME TITRE QUE LA SHOAH, A ÉTÉ (ET EST) UN CRIME CONTRE L'HUMANITÉ
4- LES JUIFS, DANS TOUTE LA MESURE DU POSSIBLE, AU LENDEMAIN DE 1945, ONT PROGRESSIVEMENT, AU FIL DU TEMPS, ÉTÉ RÉTABLIS DANS LA JOUISSANCE DE LEURS BIENS ET PROPRIÉTÉS, CHAQUE FOIS QUE CELA FÛT POSSIBLE
5- LES NÈGRES, AU LENDEMAIN DE L'ABOLITION DE L'ESCLAVAGE, ATTENDENT TOUJOURS LE PREMIER CENTIME D'EURO DE RÉPARATION FINANCIÈRE, QUAND LES ESCLAVAGISTES BLANCS ONT ÉTÉ INDEMNISÉS PAR L'ÉTAT.
LES JUIFS QUI CROIENT DÉTENIR LE MONOPOLE DE LA PERSÉCUTION DEVRAIENT S'OBLIGER A PENSER A TOUT CELA, ET PEUT-ÊTRE, ETABLIR UN TABLEAU COMPARATIF DES VICTIMES : CELA POURRAIT AIDER A RELATIVISER...
CQFD.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • L’abstention en hausse en 2022 : Prendre en mains nos affaires pour la faire reculer

    POURCENTAGE

    Albè

    25/11/2022 - 11:34

    Le taux de participation a été de 45% aux dernières élections territoriales et présidentielles ?? Lire la suite

  • L’abstention en hausse en 2022 : Prendre en mains nos affaires pour la faire reculer

    Une inaccessible étoile ?

    OuiNon

    25/11/2022 - 10:01

    Se fondant sur les taux de participation aux élections qu'il estime faibles, l'article propose un Lire la suite

  • Mali: des milliers de personnes protestent à Bamako contre un "blasphème"

    Exact, Albè...

    Frédéric C.

    24/11/2022 - 18:37

    ...à un moment donné, les commentaires ont largement extrapolé la situation décrite par l'article Lire la suite

  • Mali: des milliers de personnes protestent à Bamako contre un "blasphème"

    DECHAINEMENT

    Albè

    24/11/2022 - 15:20

    Curieux tout de même qu'un simple article sur des musulmans maliens qui demandent le respect pour Lire la suite

  • Mali: des milliers de personnes protestent à Bamako contre un "blasphème"

    Rose...

    Frédéric C.

    24/11/2022 - 14:18

    ...votre commentaire me fait mourir de rire, je vais le relire plusieurs fois tellement il est ca Lire la suite

Visiteurs

  • Visites : 1779304
  • Visiteurs : 81239
  • Utilisateurs inscrits : 227
  • Articles publiés : 1725
  • Votre IP : 3.239.75.52
  • Depuis : 01/05/2021 - 18:57