Macron, élu avec 59% des voix, illégitime, Lula, élu avec 50,9% des voix, légitime !

   Ce n'est pas parce qu'on est hostile au capitalisme qu'il faut pour autant raconter des conneries. Ce n'est pas parce qu'Emmanuel Macron représente aux yeux d'un grand nombre d'Hexagonaux et d'Antillais, l'image même du défenseur du patronat et de l'exploitation des travailleurs que l'on peut se permettre de raconter n'importe quoi, en particulier sur ces nouveaux "Café du commerce" que sont les réseaux dits sociaux. 

   Car, les mêmes qui passent leur temps à clamer qu'Emmanuel Maron est "illégitime" s'enthousiasment, ce qui est leur droit le plus absolu, de la victoire de Lula à l'élection présidentielle brésilienne et le considèrent, lui, tout à fait "légitime". Il y a là comme un problème d'arithmétique la plus élémentaire : comment un élu peut-il être considéré comme "illégitime" (Macron) alors qu'il a été élu avec 59% des suffrages exprimés tandis qu'un autre qui n'a obtenu (Lula) que 50,9% des suffrages est vu comme parfaitement "légitime" ? 

   La preuve, pourtant, de la "légitimité" de Macron nous est fournie chaque semaine à l'Assemblée nationale lorsque l'opposition, soit la NUPES soit le Rassemblement national, déposent une motion de censure : elles sont systématiquement rejetées. Même quand le Rassemblement national joint ses votes à ceux de la NUPES ! Le président français ne dispose, certes, que d'une majorité relative mais a tout de même été élu avec presque 60% des voix. Il n'y a qu'un député martiniquais, le bouffon de Trou-au-Diable, pour s'imaginer qu'on puisse "renverser le gouvernement Macron", selon l'expression qu'il a utilisée pour justifier, lui le descendant d'esclave, son vote immonde en faveur de la motion de censure de ce parti raciste qu'est le Rassemblement National. Quand on touche 7.000 euros chaque mois, on peut tout de même s'offrir des cours privés d'arithmétique ! 

   Non, Macron n'est pas du tout illégitime. C'est la France qui est à droite, c'est tout ! Majoritairement à droite quand on additionne le nombre de députés de Renaissance, le parti macroniste, et celui des Républicains ainsi que des Non-inscrits. D'où le rejet de toutes les motions de censure.

   "Mal nommer les choses", disait Camus, "c'est ajouter au malheur du monde". Dire donc que Macron est "illégitime" c'est tout simplement refuser de voir que les Français sont majoritairement de droite. Nier cette évidence ne sert pas la cause de la gauche et de l'extrême-gauche" car, comme aimait à dire un certain Lénine, "Les faits sont têtus".

Commentaires

in fine, seul le peuple est légitime

Jean NEMAR

01/11/2022 - 16:02

Il semble nécessaire d'élever le niveau du débat.
Discourir sur la légitimité ou pas, d'un candidat élu, n'est rien moins qu'une perte de temps, ne fait en rien AVANCER le débat, et peut aboutir à des excès...quelques peu regrettables, si l'on prend en considération les leçons de l'Histoire...
Ainsi, un certain Adolf, était-il légitime en mars 1933...et les juifs (survivants) s'en souviennent encore, de sa légitimité...
Il ne s'agit pas de faire de parallèle déplacé, mais si Macron est légitime de par le verdict des urnes, cela n'empêche nullement (et de manière tout aussi légitime) de le combattre en sa qualité d'ennemi de classe, de par sa politique néolibérale et antisociale, étant précisé que ce n'est pas en contestant sa légitimité que l'on peut le mieux le combattre !
Cela étant, même avec un score étriqué, il est difficile de contester la légitimité de LULA, car c'est bien lui qui passe la ligne, le premier.
Mais bien qu'il soit légitime, de par le verdict des urnes, je n'ai toujours pas avalé le scandale financier (Petrobras), dans lequel il a trempé et qui lui a valu un détour par la case prison.
Quand on est un "homme de gauche", que l'on vient "du peuple" (et non des classes dominantes), l'on se doit d'êtrre IRRÉPROCHABLE et ne jamais tremper dans quoi que ce soit.
On laisse cela aux gens de la droite : c'est leur culture.
Il faut espérer, qu'il aura entre temps intégré et fait sien le dicton : errare humanum est, perseverare diabolicum.
In fine, seul le peuple est légitime : tout le reste n'est que bla bla bla d'intellos, d'apparatchiks, d'assoiffés de pouvoir, de comportements de Rastignac de pissotière, de complexés, de malades mentaux, etc, etc, etc

Un mot, deux significations.

OuiNon

01/11/2022 - 17:40

Le mot "légitime" s'interprète de deux manières principales.
1.- Il qualifie ce qui est consacré par la loi. Macron et Lula ont satisfait aux conditions nécessaires pour être président, selon la loi de leur pays. Ils sont donc légitimes dans cette fonction.
Xí Jìnpíng, Poutine, Miguel Diaz-Canel et bien d'autres le sont de même.
2.- Le mot "légitime" désigne aussi ce qui est fondé en raison, en justice, en équité. En ce sens, un président légitime en droit peut être perçu comme illégitime si on le juge déraisonnable, injuste, inéquitable, etc.

Schizophrènes mentaux (Pléonasme volontaire)

Rose

01/11/2022 - 18:23

Il faut que certains Schizophrènes mentaux nous expliquent en effet RATIONNELLEMENT pourquoi le même score qui déconsidère Macron devient brusquement la quintessence valorisante pour le Brésilien Lula. Connaissant assez bien une certaine extrême gauche , j'ai ma petite idée sur la question, mais j'attends néanmoins une réponse rationnelle à cette très pertinente question.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • L’abstention en hausse en 2022 : Prendre en mains nos affaires pour la faire reculer

    POURCENTAGE

    Albè

    25/11/2022 - 11:34

    Le taux de participation a été de 45% aux dernières élections territoriales et présidentielles ?? Lire la suite

  • L’abstention en hausse en 2022 : Prendre en mains nos affaires pour la faire reculer

    Une inaccessible étoile ?

    OuiNon

    25/11/2022 - 10:01

    Se fondant sur les taux de participation aux élections qu'il estime faibles, l'article propose un Lire la suite

  • Mali: des milliers de personnes protestent à Bamako contre un "blasphème"

    Exact, Albè...

    Frédéric C.

    24/11/2022 - 18:37

    ...à un moment donné, les commentaires ont largement extrapolé la situation décrite par l'article Lire la suite

  • Mali: des milliers de personnes protestent à Bamako contre un "blasphème"

    DECHAINEMENT

    Albè

    24/11/2022 - 15:20

    Curieux tout de même qu'un simple article sur des musulmans maliens qui demandent le respect pour Lire la suite

  • Mali: des milliers de personnes protestent à Bamako contre un "blasphème"

    Rose...

    Frédéric C.

    24/11/2022 - 14:18

    ...votre commentaire me fait mourir de rire, je vais le relire plusieurs fois tellement il est ca Lire la suite

Visiteurs

  • Visites : 1779686
  • Visiteurs : 81245
  • Utilisateurs inscrits : 227
  • Articles publiés : 1725
  • Votre IP : 3.239.75.52
  • Depuis : 01/05/2021 - 18:57