MÂSA SEKU MÂGA : ''PRISONNIER POLITIQUE POUR REFUS D'ÊTRE UN CITOYEN FRANCAIS EN RDC ET EN AFRIQUE''

   Mon nom véritable Nubien est MÂSÂ SEKU MÂGA (Roi, Souverain Sacré, Ancêtre-Défunt). Mon MATRICULE d'esclave et colonisé français est Frantz ROISIER.

  Je vis depuis le 10 mars 2015 en République Démocratique du Congo (RDC) dans les environs de Kinshasa, où je n'ai jamais rencontré de problème ni avec la justice ni avec qui que ce soit dans le pays.

  Alors que j'effectuais mon Pèlerinage Spirituel en traversant le pays, j'ai été contrôlé dans la Province du KASAÏ CENTRAL dans sa Capitale KANANGA, par le Service de la DGM Direction Générale de Migration de l'état de RDC, qui m'a reproché de ne pas disposer d'un visa Congolais sur le PASSEPORT FRANÇAIS que j'avais en ma possession.

   Pour ce motif que la DGM m'enferma et me priva de toute liberté à partir du 31 juillet 2022 me gardant prisonnier sous la garde de ses policiers. Le 11 août 2022, la DGM me ramena par avion dans la Capitale KINSHASA où je suis au moment où je rédige ce témoignage soit le 15 août 2022, toujours en prison et sous garde des policiers de la DGM.

  Il est vrai que le passeport mentionne que je suis de nationalité Française car je suis né en Martinique Département français d'Outre-mer. Mais il est vrai également que mon pays natal la Martinique situé dans les Caraïbes a été envahi dès 1635 par la France qui y a commis un génocide sur les Autochtones ''Amérindiens'' Kalinago et Taïno, dont je suis descendant de victimes et victime de ce crime contre l'humanité.

   Certes, je porte un passeport et une nationalité française que ni mes Ancêtres ''amérindiens ni moi-même n'avons jamais choisis, mais qui nous ont été imposés par la force dans le cadre du crime de l'invasion coloniale de nos terres par l'occupant français criminel. De plus, à partir de 1635 la France a organisé la traite négrière transatlantique où des millions d'autochtones Kamit (Noirs-Africains) ont été déportés et réduits en esclavage durant des siècles dans les Amériques et les Caraïbes.

  Je rappelle ici que le CODE NOIR qui régissait l'esclavage depuis 1685, dans son article 44 assimilait le noir esclave a un meuble sans aucun droit civil. Pleinement conscient de ces atrocités commises par la France sur nous les Kamit Autochtones, je milite depuis 1980 aux côtés des militant(e)s en dénonçant ces crimes de l'état français. Après avoir œuvré pendant plus de 40 ans en solidarité avec des compagnes et compagnons de lutte nous avons réussi à fonder en France entre autres, le Mouvement Diaspora, le Mouvement Kamit, la Radio TROPIQUE FM et cela autour des travaux du professeur CHEIKH ANTA DIOP.

   En 1998 la Cour Pénale Internationale CPI établissait dans ses articles 5 et 7 la liste des crimes contre l'humanité où figurent la traite négrière, la déportation, l'esclavage, l'apartheid, le génocide autant de crimes dont l'Etat français est reconnu coupable.

  Le 21 mai 2001 la République Française reconnaît à son tour dans la loi dite TAUBIRA que la traite négrière transatlantique et l'esclavage constituent un CRIME CONTRE L'HUMANITÉ.

   C'est ainsi que la France établit sa propre culpabilité dans l'organisation du crime contre l'humanité et rejoint ainsi la culpabilité des Nazis dans le procès de Nuremberg de 1946. J'ai rendu public à partir de 2002, une plainte contre la France l'accusant d'état coupable de crime contre l'humanité et le 3 janvier 2011, j'ai présenté sur les réseaux sociaux le : 

   ''REQUISITOIRE DE LA PLAINTE CONTRE L'ANTIKAMITISME EN FAVEUR DES AUTOCHTONES VICTIMES''.

   Dans cette plainte, j'explique pourquoi je refuse la Nationalité Française :  

 

1- parce que la France est un état criminel qui a commis des crimes contre l'humanité à l'encontre d'une part des Autochtones ''Amérindiens'',

et d'autre part à l'encontre des Autochtones Kamito-nubiens du Continent ''Africain''.

Je rappelle ici que j'ai quitté la Martinique mon île pour regagner définitivement mon Continent ancestral le 16 août 2003 et cela pour la REPARATION du Crime et pour bénéficier de mon Droit de RETOUR chez moi.

N'ayant pas saisi la pertinence de mon refus d'être un français, les Dirigeants de la DGM, ont fait appel à l'ambassade de France pour m'assister dans ma situation de détenu en RDC.

En présence de la Direction de la DGM, j'ai refusé fermement d'être assisté en Terre Africaine de la RDC par l'ambassade de France, et j'ai rappelé à la représentante de l'ambassade que je considère la France comme un état coupable de crime contre l'humanité.

C'est ainsi que la représentante de l'Ambassade de France a été courtoisement mais fermement congédiée.

Je demande

1- à la RDC de me considérer désormais comme un Prisonnier Politique et d'être traité comme tel.

Je demande

2- que je sois libéré de la prison d'où je suis enfermé et cela pour raison politique.

Je demande

3- que les autorités de la RDC en accord avec l'Union Africaine et les autres Instances compétentes en matière de Droit de l'homme, établissent un statut s'appliquant à ma situation comme citoyen de la DIASPORA 6eme Région de l'Union Africaine

Je demande

4- que soit reconnu mon droit légitime de vivre dans tout pays de mon choix sur le Continent Ancestral et de circuler partout en toute liberté et cela en vertu de mon appartenance à la Diaspora 6ème Région de l'Union Africaine.

Je demande

5- Que soit reconnu mon Droit d'Autochtone Nubien ("Africain'')

ne pas à subir de restriction territoriale consécutive aux frontières artificielles résultant du crime de la conférence de Berlin de 1885.

Je demande

6- Que soit respecté mon droit légitime d'Autochtone de vivre en harmonie avec mes traditions ancestrales et la spiritualité de mes Ancêtres conformément à la résolution de l'ONU du 13 Septembre 2007 portant sur le droit des Individus et Peuples Autochtones.

Je demande

7- Que mon Droit de revendiquer et d'établir la souveraineté et l'autonomie politique et autres de la Diaspora du ROYAUME UNI des Individus et Peuples Autochtones soit reconnu et respecté par l'ensemble des états regroupés au sein de l'Union Africaine.

Fait à KINSHASA le 15 août 2022

MÂSA Seku Mâga

Commentaires

INCOHERENCE ?

Albè

03/09/2022 - 17:08

Donc si l'on comprend bien, ça fait vingt ans ou plus que ce monsieur est retourné au pays de ses glorieux ancêtres et jamais, pas un seul instant il n'a songé à demander la nationalité d'un des pays où il a vécu ???! Pas très cohérent à mon humble avis. Donc il continue à se balader avec un passeport français et quand la police congolaise l'arrête et le place en détention, il refuse de recevoir la visite de la consule française en clamant qu'il n'est pas français mais africain. Pas très cohérent tout ça non plus.

Le retour...

OuiNon

03/09/2022 - 22:08

Le monsieur explique que ses ascendants sont amérindiens. Puis il rappelle la déportation d'Africains aux Antilles et se dit relever de la diaspora africaine. Donc, ses ascendants sont aussi africains. Il s'arrête là mais il a sûrement des ascendants européens et, en cherchant, sans doute se trouverait-il un ou deux ascendants indiens, voire un ascendant asiatique.
Cependant, il quitte la terre de ses ancêtres amérindiens ! Puis, dédaignant l'Europe, l'Inde et l'Asie, c'est la terre de ses ancêtres africains qu'il veut rejoindre.
Considérant que la France a eu des comportements coupables vis-à-vis des Amérindiens et des Africains, il prétend avoir le droit de vivre en Afrique selon son bon plaisir, singulièrement en République démocratique du Congo, qui est l'ex-Congo belge. On voit d'ici la tête des Congolais devant ses raisonnements. A mon avis, ils doivent s'amuser de l'arrogance française.
Cette affaire du "retour" est illustrée dans l'Ancien Testament par l'exil à Babylone du peuple juif. Une fois libérés, les Juifs ont organisé leur "retour" à Jérusalem. Bien sûr, ils se heurtèrent aux peuples qui avaient investi l'endroit depuis leur départ. Mais avec le soutien du roi de Perse, ils s'installèrent et soumirent les habitants.
Bien plus tard, la création de l'Etat d'Israël releva du même processus. Il s'est agi du "retour" d'une partie de la diaspora juive sur la terre de ses ancêtres. Ce "retour" se heurta aux Palestiniens, arrivés entre-temps sur les lieux. Mais avec le soutien des banques occidentales, les Juifs s'installèrent et soumirent les habitants.
Un siècle plus tôt, la création de l'Etat du Libéria s'était faite dans les mêmes conditions. Il s'agissait du "retour" en Afrique d'anciens esclaves des Etats-Unis. Ceux-ci se sont heurtés aux autochtones, qui les appellent toujours "colons". Mais avec l'argent des sociétés charitables des Etats-Unis, ces anciens esclaves s'installèrent et soumirent la population (y compris au travail forcé).
En attendant, le monsieur se débrouille bien. Car détenu en République démocratique du Congo, il est parvenu à rédiger un texte étonnant et à le faire publier... jusque par Fondas Kréyol !

Connexion utilisateur

Dans la même rubrique

Commentaires récents

  • L’abstention en hausse en 2022 : Prendre en mains nos affaires pour la faire reculer

    POURCENTAGE

    Albè

    25/11/2022 - 11:34

    Le taux de participation a été de 45% aux dernières élections territoriales et présidentielles ?? Lire la suite

  • L’abstention en hausse en 2022 : Prendre en mains nos affaires pour la faire reculer

    Une inaccessible étoile ?

    OuiNon

    25/11/2022 - 10:01

    Se fondant sur les taux de participation aux élections qu'il estime faibles, l'article propose un Lire la suite

  • Mali: des milliers de personnes protestent à Bamako contre un "blasphème"

    Exact, Albè...

    Frédéric C.

    24/11/2022 - 18:37

    ...à un moment donné, les commentaires ont largement extrapolé la situation décrite par l'article Lire la suite

  • Mali: des milliers de personnes protestent à Bamako contre un "blasphème"

    DECHAINEMENT

    Albè

    24/11/2022 - 15:20

    Curieux tout de même qu'un simple article sur des musulmans maliens qui demandent le respect pour Lire la suite

  • Mali: des milliers de personnes protestent à Bamako contre un "blasphème"

    Rose...

    Frédéric C.

    24/11/2022 - 14:18

    ...votre commentaire me fait mourir de rire, je vais le relire plusieurs fois tellement il est ca Lire la suite

Visiteurs

  • Visites : 1779556
  • Visiteurs : 81242
  • Utilisateurs inscrits : 227
  • Articles publiés : 1725
  • Votre IP : 3.239.75.52
  • Depuis : 01/05/2021 - 18:57