Même pas encore voté par la CTM, le "drapo-sisi" est déjà "adjendjen" !

   Le lecteur non-caribéen s'interrogera sans doute sur le curieux titre du présent article. Traduisons donc pour lui : le "drapo-sisi" est le surnom du drapeau qui a/aurait été choisi par 19.000 Martiniquais sur... 360.000. Déjà, il aurait été plus crédible s'il avait obtenu 73.000 votes comme ce fut le cas de Marine, la fille du tortionnaire de la guerre d'Algérie, lors de la dernière élection présidentielle.  

   Pourquoi "sisi" parce que c'est le nom créole du "colibri". "Adjendjen" quant à lui signifie "tourné en dérision, ridiculisé". Par qui ? Par presque tout le monde puisque ce presque tout le monde n'a pas pris part à cette mascarade. Laquelle mascarade fut non seulement toute une série de bugs sur le site dédié au vote pour le drapeau et l'intrusion de robots votant à tours de bras, le fait que le président de la CTM, dans une déclaration Amin-Dadesque, ait déclaré qu'il espérait que le "Rouge-Vert-Noir" gagnerait, mais aussi de l'absence de toute vérification du dessin du "drapo-sisi" sorti vainqueur. En effet, le règlement était pourtant clair : aucun projet ne devait s'inspirer d'une oeuvre déjà existante !

   Or, une influenceuse l'avait déjà dessiné, s'inspirant visiblement d'un dessin... ouzbek et un groupe carnavalesque l'avait brandi lors des "vidés" à Foyal. Déjà deux plagiats donc auquel est venu s'ajouter un troisième : celui de la personne qui a remporté le concours de la CTM. Comme dit Ti-Sonson : "On peut plagier une fois, deux fois, mais pas trois quand même, tonnerre du sort !". Tout ça, au niveau des organisateurs, fait pieds-nickelés, amateurs, incompétents et ne donne pas une très bonne image de ceux qui prétendent vouloir plus de "responsabilité locale".

   Bref, le "drapo-sisi" de la CTM-Letchimy est aussi nul et non avenu que le "drapo-lanbi" de la CTM-Marie-Jeanne. Les sportifs et les artistes subventionnés par la collectivité vont sûrement le brandir comme ils l'avaient fait pour l'autre, lorsqu'ils seront en tournée dans la Caraïbe ou ailleurs, mais la population d'y adhérera jamais. Nos élus (es) auront-ils le courage de reconnaître que "sisi" tout comme "lanbi" sont des flops ? Auront-ils suffisamment de dignité pour ne pas soumettre cet emblème carnavalesque lors d'une prochaine plénière de la CTM comme cela est prévu ? 

    Rien n'est moins sûr dans ce pays où dès que des gens ont une once de pouvoir, ils deviennent têtus comme des bourriques. Sinon, si le drapeau Rouge-Vert-Noir possède une indéniable historicité, s'il a été revendiqué par divers partis autonomistes et indépendantistes (à commencer par le MODEMAS du courageux Garcin Malsa qui l'avait affiché sur la mairie de St-Anne quand il en était le premier édile), il faut avoir la lucidité et le courage de reconnaître qu'il ne fait pas l'unanimité au sein de la population martiniquaise. 

   En attendant, régalons-nous ci-après des caricatures du "drapo-sisi" qui fleurissent sur le Net...

Media / Document
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Commentaires

Les deux.

OuiNon

21/01/2023 - 20:07

Le drapeau au colibri contrevient au règlement du concours, comme l'explique l'article.
Mais il en est de même pour son challenger : le drapeau RVN "traditionnel", qui n'est pas non plus une oeuvre originale. De plus, on peut se demander qui a eu le front de le présenter, puisque, selon le règlement, ce devrait être son auteur...

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • Martinique : 311 ans (1635-1950) de salaires impayés

    Que faire aujourd'hui ?

    OuiNon

    03/02/2023 - 21:48

    Pour faire vite :
    Lire la suite

  • Le journalisme de révérence au service de Macron

    La continuité dans le changement?

    Frédéric C.

    03/02/2023 - 16:08

    Ce « journalisme de révérence », il semble que ce soit une spécialité française, que dis-je ! Lire la suite

  • Drapeau rouge-vert-noir : ce qui est le plus "komik" dans tout ça

    Miss Martinique ?

    OuiNon

    03/02/2023 - 14:15

    Ah, bon ! J'ai d'abord cru que le sujet de l'article était le Comité Miss Martinique. Lire la suite

  • Martinique : 311 ans (1635-1950) de salaires impayés

    Réparations possibles

    Rose

    03/02/2023 - 13:43

    Pas la peine de s'engager dans des débats interminables compliqués. Lire la suite

  • Drapeau rouge-vert-noir : ce qui est le plus "komik" dans tout ça

    DE L'ART DE BROUILLER LES PISTES

    Albè

    03/02/2023 - 11:47

    OuiNon (étrange pseudo !) est un grand spécialiste du brouillage des pistes. Lire la suite

Visiteurs

  • Visites : 2397304
  • Visiteurs : 93818
  • Utilisateurs inscrits : 227
  • Articles publiés : 2002
  • Votre IP : 44.213.63.130
  • Depuis : 01/05/2021 - 18:57