LE PORC CREOLE DE LA MARTINIQUE, élément remarquable du patrimoine local…

…au cœur d’ateliers professionnels organisés par le Parc naturel régional de la Martinique

Le Parc naturel régional de la Martinique (PNRM) organise, les 17 et 18 avril 2024, des ateliers participatifs à l’attention des éleveurs, des coopératives, des chasseurs et des institutionnels, dans le cadre de son projet de structuration d’une filière « Porc Créole d’Excellence ».

 

Depuis 2016, le PNRM s’est engagé dans une démarche de conservation et de valorisation du porc sauvage de la Martinique. Ce projet expérimental, mené en collaboration avec l’INRAE, la Chambre d’Agriculture de Martinique et d’autres partenaires, vise à développer à moyen terme une filière porcine d’excellence à partir de la ressource locale en porc féral, c’est-à-dire les animaux retournés à l’état sauvage ou semi-sauvage par le phénomène du marronnage.

 

En tant que maître d’ouvrage, le PNRM pilote ce projet et réalise ces ateliers qui ont pour objectif d’informer et de sensibiliser les acteurs du territoire sur cette démarche. Dans un premier temps, les participants auront l’opportunité de contribuer à la co-construction de la gestion territoriale en terme de régulation, du mode de capture,… et d’identifier ensemble les opportunités de sauvegarde et de valorisation du porc créole de la Martinique. Puis dans un second temps, ils définiront les itinéraires techniques les mieux adaptés, notamment en ce qui concerne le mode d’élevage, l’alimentation et la gestion de la population, grâce à des méthodes de sciences participatives éprouvées.

 

Les 17 et 18 avril 2024, le PNRM, en collaboration avec l’INRAE et la Chambre d’Agriculture de la Martinique, réunira les acteurs de la filière porcine du territoire afin de définir ensemble les éléments de caractérisation de la race du cochon créole de la Martinique, contribuant ainsi à la structuration d’une filière locale d’excellence.

 

À l’issue de ces rencontres professionnelles, le jeudi 18 avril 2024 à l’ancienne école Dostaly du Francois, le PNRM, l’INRAE et la Chambre d’Agriculture de la Martinique partageront avec la presse une vision éclairée des opportunités offertes par ce projet, permettant ainsi d’enrichir la création d’une filière porcine d’excellence.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • Et les presque 40.000 Gazaouis massacrés, ne sont-ils pas "en décomposition" ?

    Crimes de guerre sans limites...

    abdou thiam

    15/07/2024 - 19:51

    Ecoles éventrées ,marchés bombardés ,hopitaux et leurs patients pulvérisés,immeubles atomisés ,or Lire la suite

  • Le PPM et le GRAN SANBLE sont-ils encore légitimes à la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique) ?

    Boxe et politique ?

    MARTIN T@M@R

    13/07/2024 - 10:04

    Autant savoir de quoi on parle : un knock down, c'est le boxeur à terre, ne serait-ce qu'un genou Lire la suite

  • « “Dégage au bled”, “pourriture d’Arabe” : depuis le 9 juin, les racistes n’ont même plus peur de la honte »

    A bas le racisme anti-blancs!!!!!

    abdou thiam

    10/07/2024 - 14:15

    La lutte contre ce racisme doit etre indissociable du pernicieux racisme anti-blancs qui se propa Lire la suite

  • 10 jeunes Renois premiers au concours d'entrée à Polytechnique

    MECHANTE BLAGUE

    Albè

    08/07/2024 - 08:09

    Cet article est une méchante blague, je suppose...

    Lire la suite
  • Martinique : Papa De Gaulle, Papa Mitterrand et Papa Mélenchon

    Réponse à tyler durden

    abdou thiam

    06/07/2024 - 08:25

    L'un des problèmes soutenus dans l'article et que je partage ce n'est pas que les Antillais parti Lire la suite