Question à l'oral du Bac : "Pourquoi n'y a-t-il pas de...

   ...Noirs et d'Arabes en Pologne, en Lettonie, en Biélorussie, en Russie, en Slovaquie ou en Slovénie ?"

   Telle est la question scélérate que des profs pervers s'apprêtent à poser aux candidats au prochain oral du baccalauréat.

   Eh zut ! On court le risque que les trois-quarts des chères têtes blondes de l'Hexagone soient incapables d'y répondre. Ils et elles auront beau cogiter, se démener les méninges, essayer de se souvenir de la dernière vidéo Tik Tok qu'ils et elles auront ingurgité, rien ! RIEN DE RIEN ! Quedalle ! Wallou ! Bon, il faut avouer que la question aurait gagné à être plus précise. Du genre : "Pourquoi y a-t-il des Noirs et des Arabes dans la patrie de Vercingétorix depuis au moins deux siècles et pas dans la patrie de Pouchkine (encore que lui...Hum !) ?". Car ce trucs de "migrants" dont les grands médias nous farcissent la tête, c'est du pipeau. Par exemple, dans les mines de charbon du nord de la Gaule, il y avait des milliers de mineurs marocains dans les années... 1920-30. Bizarre tout de même qu'il n'y en ait eu aucun dans les mines de Pologne et de Russie... Bizarre aussi que pendant la Deuxième Guerre Mondiale, les armées des pays de l'Est ne comportaient ni tirailleurs sénégalais ni goumiers marocains ni bataillons créoles. 

   On imagine le désarroi des candidats au bac, leur stupeur même en réalisant pour la première fois de leur vie qu'il n'y a aucun Djamel Debouzze tchèque ni aucun Omar Sy ou M'Bappé biélorusses. Même pas une simple Aya Nakamura (c'est quoi ce patronyme japonais d'ailleurs ?) se trémoussant sous le regard libidineux de.... Ah oui ! Pourquoi n'y a-t-il pas d'Aya, de Debouzze et de Sy au pays du Soleil Levant ?

   Vous avez dit bizarre ?

Commentaires

Je ne dis pas bizarre.

oss07

17/05/2024 - 14:23

"Pourquoi n'y a-t-il pas de Noirs et d'Arabes en Pologne ?", est-il demandé.
La Pologne a une histoire compliquée. Ses frontières ont souvent varié. La religion musulmane y est présente depuis le 14ème siècle, avec les Tatares (turcs). Aujourd'hui, on y compte six mosquées.
Dans l'entre-deux-guerres, la Pologne était un pays pauvre qui connut une très forte émigration, notamment dans les mines de charbon françaises. Dans ces conditions, rien de bizarre à ce que l'immigration vers la Pologne ait été quasi nulle.
Après la Seconde Guerre mondiale, la Pologne s'est retrouvée dans le bloc soviétique. Les mouvements de population à l'intérieur de l'URSS ont été importants mais l'immigration y fut d'une extrême modestie. Les franchissements illégaux du rideau de fer se faisaient plutôt en sens inverse. Rien de bizarre, encore une fois, à ce qu'Arabes et Noirs ne s'y rendent pas.
Avec quelques exceptions : des étudiants étrangers étaient invités, et des accords universitaires passés avec certains pays, dont des pays musulmans. C'est ainsi que des Arabes, diplômés en Pologne, y sont restés.
Après la chute du Mur, de nombreux Polonais ont émigré mais avec l'entrée du pays dans l'UE (2004), l'immigration a crû en flèche. En 2020, la Pologne a délivré à elle seule le quart des permis de séjour émis dans toute l'UE !
La population polonaise évolue donc. Le nombre de Noirs et d'Arabes y est encore marginal mais il n'est plus très difficile de trouver dans les grandes villes des personnes d'origine arabe.
Et en 2011, John Godson, Noir né au Nigéria, a été élu député (non réélu).
Voilà une ébauche de réponse, sans bizarrerie.

Pipeau ?

oss07

17/05/2024 - 20:28

Ainsi, ce truc de "migrants" dont les grands médias nous farcissent la tête, serait du pipeau.
Il est exact que les médias parlent souvent du nombre croissant d'immigrés en France. Parfois, pour souligner que les immigrés seraient une chance. Parfois, pour dénoncer le risque de déstabilisation qu'ils feraient courir.
La question est : S'agit-il de "pipeau" ?
Oui, prétend l'article, car il y avait des milliers de travailleurs marocains dans les mines de charbon françaises en 1920-30. C'est parfaitement exact. Mais ne préjuge en rien de la situation actuelle !
Si l'on s'intéresse à l'évolution de l'immigration en France, on évalue celle-ci à 6% de la population en 1920-30. Ce pourcentage a baissé jusqu'à 5% en 1946. Puis il a crû jusqu'en 1975, s'est stabilisé et augmente rapidement depuis 2000. Il est aujourd'hui à 12%. C'est à dire qu'il a doublé depuis l'entre-deux guerres.
On peut penser qu'un doublement, c'est peu. On peut penser que c'est beaucoup. Mais on ne peut pas dire que c'est du "pipeau", c'est à dire un mensonge pour complaire... dans la mesure où les immigrés sont quand même plus de 320.000 par an, presque le nombre d'habitants de la Martinique.
En revanche, ce qui est du pipeau, c'est ce truc de génocide par substitution, pour environ 1% d'immigrés métropolitains dont assez peu s'implantent définitivement. Avec les slogans "Fwansé Déwo".

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • "Hé, zut ! Deux jours après la dissolution et Marine m'a toujours pas envoyé...

    Est-il avéré, çad prouvé, que Valls...

    Frédéric C.

    12/06/2024 - 22:51

    ... Lire la suite

  • Olaf Scholtz : "L'attaque du Hamas contre Israël était inhumaine"

    Urbi et Orbi.

    Emile

    12/06/2024 - 11:53

    Les modalités d'existence de mes parents les ont portés vers des idées de droite. Lire la suite

  • L'Eddie Marajo bashing, énième symptôme de notre infantilisme

    L'EMISSION CONTINUE

    Albè

    11/06/2024 - 19:20

    L'émission scandaleusement anti-guadeloupéenne sur cette télé-poubelle martiniquaise continue imp Lire la suite

  • Université des Antilles : un doyen de faculté condamné à 3 mois de prison avec sursis et 5.000 euros d'amendes

    Le pb avec ce genre d'article...

    Frédéric C.

    11/06/2024 - 17:24

    ... c'est que personne n'est nommé. Lire la suite

  • Déclaration de Serge Letchimy après les élections européennes

    Virtuosité.

    Emile

    11/06/2024 - 13:58

    Tout d'abord, il faut saluer la virtuosité en français (deuxième langue) de la personne qui a réd Lire la suite