La Collectivité Territoriale de Martinique déclare le créole "langue officielle" de la Martinique à côté du français

     Lorsque le GRAN SANBLE, coalition de six partis, remporta les premières élections territoriales de la Martinique en décembre 2015, il s'était appuyé sur un programme diffusé à 50.000 exemplaires à travers toute l'île.

   Dans ce programme figurait à l'instigation de Louis Boutrin et Raphaël Confiant, respectivement président et vice-président du parti MARTINIQUE-ECOLOGIE, deux propositions. Entre autres ! Il s'agissait de la création d'un Institut de la Langue Créole et de la remise en état de l'aérodrome de Basse-Pointe, indispensable en cas de séisme majeur qui paralyserait l'aéroport du Lamentin. Aucun de ces deux projets ne vit le jour ! 

   S'agissant du premier, qui n'avait rien d'extraordinaire puisque des instituts de langue existent en Corse, en Bretagne ou encore à Tahiti, rien de sérieux ne fut entrepris et presqu'enfin de mandature, une vague "Commission" pour le créole fut créée avec... 1 seul personnel administratif !!! Or, aujourd'hui, à la CTM, la nouvelle majorité PPM et alliés a fait voter un texte déclarant le créole langue co-officielle de la Martinique. Et s'agissant de la réfection de l'aérodrome de Basse-Pointe, il figure également dans les projets de cette majorité.  

  Wè, neg !...

Commentaires

Mque Ecologie est un parti écologiste ? Ah bon ?

Rose

25/05/2023 - 06:23

Je suis très étonné que Martinique Ecologie soit à l'origne de l'aéroport de BPointe.Un tel projet s'il devait voir le jour serait destructeur d'hectares et d'hectares d'excellentes terres agricoles.Comment un parti" Ecologiste "sérieux peut-il promouvoir la création d'un aéroport alors que des dizaines d'aéroports dans le monde ont été combattus par de (vrais) écologistes (Narita ,ND des Landes il me semble etc....).Cette monstrueuse contradiction n'est hélas pas la première chez nous.

COMME D'HAB !

Albè

25/05/2023 - 06:49

Rose est payée pour faire de la désinformation sur ce site ou quoi ? D'abord, il n'y a jamais eu d'aéroport à Basse-Pointe comme une rapide recherche sur le Net le montre, mais bien un aérodrome. Ensuite, cette piste d'atterrissage existe depuis 43 ans et a longtemps servi aux petits avions utilisé pour l'épandage aérien sur les bananeraies. 43 ans alors que Martinique-Ecologie n'existe (merci Google !) que depuis 2011 c'est-à-dire depuis 12 ans !!! Rose, soit tu est une provocatrice soit une grosse conne. Heureusement que le Net permet de démonter tes âneries en un clic de souris. A moins que tu ne sois un homme ou plutôt un pantalon caché derrière un prénom féminin. Fanon disait en effet qu'"en Martinique, il y a plus de pantalons que d'hommes".

Aéroport ou aérodrome ?

Rose

30/05/2023 - 19:30

Obsédé comme il est de trouver des arguments y compris les plus minables dans le seul but de me contrer personnellement plutôt que d'échanger intelligemment ,ce connard de Albè n'a rien trouvé de mieux à faire que de me reprocher d'utiliser le terme de "aéroport" au lieu d'"aérodrome » ....KRA !!KRA !! Tu parles d'une différence !!!Ce con ne craint vraiment pas le ridicule !!!En plus de l'argument avancé , il voudrait aussi montrer son haut niveau de qualification en langue française sachant faire le distinguo subtil d'après lui , entre ces deux termes. Quel con !!
Cet idiot est dans le faux à deux titres:
1) Le projet de réfection ,d'aménagement ,de reprofilage de la piste d'atterrissage à BPointe proposé par Ecologie urbaine déboucherait forcément sur la construction d'un aéroport (je maintiens ) .Pourquoi? Car il s'agit selon ses promoteurs eux-mêmes de "remplacer l'aéroport du Lamentin en cas de séisme”.
L’actuel aéroport du Lamentin avec ses 3300m de pistes asphaltées conçu pour recevoir de gros porteurs ne pourrait être remplacé efficacement que par une structure équivalente et pas par les simples pistes en terre d’un aérodrome.Il est évident pour tous ,sauf pour ce débile de Albè que pour assurer ces taches de secours , l'actuel aérodrome devrait forcément devenir un aéroport avec pistes adéquates pour gros porteurs et aérogare adéquate pour stocker des secours suffisants ( matériels et vivres) en cas de séisme .
2° ) Dans l’ article FK du 01 12 2022 intitulé « Un aérodrome pour quoi faire ? » ,un partisan de Écologie Urbaine évoquait déjà cette transformation en précisant qu'il s'agissait "d'agrandir et moderniser une simple piste pour petits avions qui répandent des pesticides sur les bananeraies " .Comment cette "modernisation" pourrait elle donner autre chose qu’un aéroport?
Bizarrement celui qui aujourd'hui souhaite si ardemment un "aérodrome" ,le dénommé Albè,couinait à l'occasion des commentairesque dudit article le propos ahurissant que voici :"Je préfère un téléphérique (à l’aérodrome) sur la montagne Pelée qui profitera à tout le monde. » ....KRA !!KRA !! Mussieu pa sav sa i lé !!: An jou i lé an "téléphérique" (quelle idée imbécile !!) épi le landemin i lé an "aérodrome" !!Quel con !!

ROSE, CONASSE DE PREMIERE

Albè

30/05/2023 - 20:19

Cette fleur fanée malgré son doux nom est l'exemple-type de la conasse insulaire qui veut donner des leçons à tout le monde cachée derrière un clavier sans jamais s'engager dans rien. "Un aérodrome deviendra forcément un aéroport", écrit-elle doctement. Or, les aérodromes de Basse-Pointe et de Basse-Terre existent depuis plus de quatre décennies et ne sont pourtant jamais devenus des...aéroports !!! Achète-toi un gode et arrête de les casser aux lecteurs de ce site !

La Martinique a compté…

certes

30/05/2023 - 22:38

La Martinique a compté plusieurs aérodromes privés :
1.- A Saint-Pierre, utilisé la dernière fois en 1983 pour le tournage de l'émission "La Chasse au trésor" avec Philippe Dieuleveult.
2.- Sur l'Ilet Chancel.
3.- A Sainte-Anne (Salines).
4.- A Basse-Pointe pour les aéronefs d'épandage aérien.
Depuis une quarantaine d'années, on parle de faire évoluer le statut de l'aérodrome de Basse-Pointe de "privé" vers autre chose...
Deux statuts existent :
1.- "Agréé à usage restreint" comme Basse-Terre, la Désirade, les Saintes.
2.- "Ouvert à la circulation aérienne publique" comme Aimé Césaire, Pôle Caraïbes, Marie-Galante et Saint-François.
Deux de ces aérodromes sont qualifiés d'aéroports : Aimé Césaire et Pôle Caraïbes.
Le projet concernant Basse-Pointe est encore imprécis. On parle d'une piste de secours, de déroutement. Mais aussi de désenclaver le Nord-Atlantique avec une fréquentation d'avions de petits gabarits. On pourrait aussi y faire de la formation aéronautique.
Tout cela nécessite d'être précisé, ainsi que l'éventuelle ouverture au trafic international.
Et bien sûr, s'adosser à une étude économique : qui pour fréquenter cet aérodrome ? Dans le cadre du "désenclavement" : depuis où ? A quel prix ?
A moins qu'il s'agisse seulement de bétonner, pour le cas où...

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • Question à l'oral du Bac : "Pourquoi n'y a-t-il pas de...

    Pipeau ?

    oss07

    17/05/2024 - 20:28

    Ainsi, ce truc de "migrants" dont les grands médias nous farcissent la tête, serait du pipeau.
    Lire la suite

  • Question à l'oral du Bac : "Pourquoi n'y a-t-il pas de...

    Je ne dis pas bizarre.

    oss07

    17/05/2024 - 14:23

    "Pourquoi n'y a-t-il pas de Noirs et d'Arabes en Pologne ?", est-il demandé.
    Lire la suite

  • Finkie le gâteux à propos des étudiants de Sciences Po

    C'est dommage.

    oss07

    16/05/2024 - 08:37

    L'homme est un mammifère et, à ce titre, les groupes qu'il constitue revendiquent un territoire, Lire la suite

  • Finkie le gâteux à propos des étudiants de Sciences Po

    KANAKS

    Albè

    16/05/2024 - 06:58

    Le peuple kanak vit sur sa terre depuis au moins 5.000 ans. Il ne l'a jamais quittée. Lire la suite

  • Ces "nationalistes" qui demandent à la justice française d'annuler...

    "Parfait enculé"

    oss07

    15/05/2024 - 20:54

    "Parfait enculé" est une injure homophobe, sexiste, que la loi française proscrit.
    Lire la suite