Les dix commandements du parfait intello martiniquais bien vu par tout le monde

   1. Tu ne parleras jamais du CHLORDECONE ni n'écriras une seule ligne au sujet de l'empoisonnement de notre peuple et de notre pays pour les cent ans à venir.

           (Histoire de ne pas mécontenter les descendants de D'Esnambuc)

 

   2. Tu n'évoqueras jamais aucun des pourtant nombreux scandales qui ont secoué la Martinique ces dernières décennies : CEREGMIA, SODEM, SMTVD, LA COLAS etc...

           (Histoire de ne pas te brouiller avec les Fils de la Veuve et leurs loges)

 

   3. Tu ne défendras jamais LA LANGUE CREOLE ni n'écriras ni ne publieras une seule petite ligne dans notre "éperon naturel" comme disaient les gens d'autrefois, même s'il t'arrivera, pour séduire les autorités germanopratines, de parsemer tes textes de mots ou expressions bò kay.

           (Histoire de démontrer que tu n'es pas enfermé dans "la calebasse de l'île")

 

   4. Tu ne te prononceras surtout pas sur le refus complètement irrationnel de tes compatriotes insulaires de se faire vacciner contre LE COVID 19 malgré les 1.100 morts déjà recensés, chiffre qui correspondrait à 240.000 morts en France et en Navarre.

            (Histoire de ne pas te faire attaquer sur les réseaux sociaux par les antivax et autres Homo Whatsapiens)

 

   5. Tu garderas un silence cathédralesque à propos du vote ignominieux de 73.000 de tes compatriotes en faveur du PARTI XENOPHOBE ET RACISTE dirigé par la fille du tortionnaire de la guerre d'Algérie.

             (Histoire de ne pas insulter l'avenir car un jour ou l'autre, le chef d'un des partis insulaires pourrait te proposer un strapontin électoral et ce jour-là, tu auras besoin d'électeurs)   

 

  6. Tu détourneras le regard sur les massacres en PALESTINE depuis soixante-six ans, y compris lorsqu'il s'agit de Palestiniens chrétiens.

            (Histoire de ne pas te griller auprès des milieux littéraires occidentaux (pourtant chrétiens!) toujours susceptibles de t'accorder une distinction ou un prix littéraire)  

 

  7. Tu éviteras d'aller, voire ne mettras jamais les pieds dans des PAYS COMPLETEMENT INUTILES pour ta carrière du genre Colombie, île Maurice, Sainte-Lucie, Côte d'Ivoire, Algérie, Haïti, Bénin et autre Bulgarie. 

             (Histoire de montrer aux décideurs de Stockholm que seul leur avis compte)

 

   8. Tu ne préfaceras jamais les ouvrages d'AUTEURS localement édités ni ne diras un mot à leur sujet dans tes interventions ou conférences.

             (Histoire de prouver que tu fais partie intégrante de l'aristocratie éditoriale)

 

   9. Tu feras semblant de ne pas savoir du tout que 30% des Martiniquais vivent en-dessous du seuil de pauvreté et tu n'en diras jamais un seul mot.

             (Histoire de ne pas froisser les descendants de D'Esnambuc ainsi que les autorités préfectorales et gouvernementales)

 

   10. Tu garderas en toute circonstances un sourire ultra-bright et éviteras comme la peste toute POLEMIQUE, enrobant tes propos toujours onctueux de métaphores obscures. 

              (Histoire d'être apprécié de tout le monde tant "Ici-là" que "Là-bas")

 

   AMEN !

Commentaires

Oui, mais peut-on ajouter un 11è Commandement ?

Frédéric C.

02/06/2022 - 07:52

Il y a du vrai là-dedans, beaucoup ! Bien sûr, on est dans la Rigoladri, donc certains points pourraient être nuancés. Mais ces "cases" sont bien trouvées. Car peu d'"intellectuels" s'engagent sérieusement sur ces pistes, qui sont pour certains des sentiers abrupts et inabordables, en tout cas pour leur carrière, leur "bâton de maréchal". En principe un "intellectuel" digne de ce nom est une personne qui produit des idées nouvelles et/ou fait des propositions vraiment novatrices, en réfléchissant sans tabou sur des réalités contemporaines elles-mêmes nouvelles, ou en mutation! Il peut se tromper, mais c'est un des risques. Or, sans être exhaustif, ces 10 items présentent en creux ce que pourrait être un "intellectuel Mquais engagé" en ce début de 21è siècle. On pourrait ajouter à ces "dix commandements" un onzième. COMMANDEMENT ONZE : "Tu cesseras à tout jamais de parler d'un prétendu "problème colonial" pour la période contemporaine, n'évoqueras jamais de prétendues "responsabilités endogènes" dans l'actuel capharnaüm levitant/flottant sur la tête, ne soulèveras pas de prétendue "question nationale", ne feras aucune proposition concrète pour les résoudre, que ce soit par l'observation des potentialités autochtones et via la réflexion après observation de micro-Etats insulaires ayant à peu près notre superficie et notre poids démographique de par le monde, et s'en sortant pas trop mal, ou par la dénonciation de nos petits défauts de comportements qui nous maintiennent dans une cecite-deni voulu, quand bien même une catastrophe de type "tarissement des transferts publics français ou rupture des importations du fait d'une guerre mondiale serait envisageable... Amenés la caisse." C'est long, mais c'est bon, hein? Oui, mais c'est dur!

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • "Hé, zut ! Deux jours après la dissolution et Marine m'a toujours pas envoyé...

    Est-il avéré, çad prouvé, que Valls...

    Frédéric C.

    12/06/2024 - 22:51

    ... Lire la suite

  • Olaf Scholtz : "L'attaque du Hamas contre Israël était inhumaine"

    Urbi et Orbi.

    Emile

    12/06/2024 - 11:53

    Les modalités d'existence de mes parents les ont portés vers des idées de droite. Lire la suite

  • L'Eddie Marajo bashing, énième symptôme de notre infantilisme

    L'EMISSION CONTINUE

    Albè

    11/06/2024 - 19:20

    L'émission scandaleusement anti-guadeloupéenne sur cette télé-poubelle martiniquaise continue imp Lire la suite

  • Université des Antilles : un doyen de faculté condamné à 3 mois de prison avec sursis et 5.000 euros d'amendes

    Le pb avec ce genre d'article...

    Frédéric C.

    11/06/2024 - 17:24

    ... c'est que personne n'est nommé. Lire la suite

  • Déclaration de Serge Letchimy après les élections européennes

    Virtuosité.

    Emile

    11/06/2024 - 13:58

    Tout d'abord, il faut saluer la virtuosité en français (deuxième langue) de la personne qui a réd Lire la suite