Martinique : les antivax sextuplent le score de Marine Le Pen

   La fille de Jean-Marie, le tortionnaire de la guerre d'Algérie, a donc sextuplé son score à la Martinique lors de ce second tour de l'élection présidentielle française, passant ainsi de 16.495 voix au premier à 73.000 voix au second soit de 13,42% à 60,87%

   Ces votes indignes n'émanent aucunement des Hexagonaux (dits "Métros") installés dans l'île, mais bien de Martiniquais bon teint. En effet, tant au premier qu'au second tour, les pourcentages de vote pro-Le Pen on été les plus élevés dans les communes du nord (Basse-Pointe, Lorrain, St-Marie, Morne-Rouge, Prêcheur etc...) où vivent très peu d'Hexagonaux et pas dans celles du sud, communes balnéaires (St-Anne, Diamant, St-Luce, Trois-Ilets etc.), où ils sont nombreux. Soyons très clairs : des "Negs" ont donc voté pour une candidate dont le parti projette d'expulser les Noirs et les Arabes du territoire français. 

   Oui, des dizaines de milliers de Martinico-martiniquais ont bel et bien voté Marine Le Pen ! 

   Et pourquoi ? Avant de tenter de répondre à cette question, il est bon de confronter deux images télévisuelles surréalistes : celles des manifestants qui, en décembre 1987, avaient interdit à l'avion de Jean-Marie Le Pen d'atterrir en Martinique, n'hésitant pas à envahir la piste de l'aéroport ; celle de ce débat télévisé, en ce mois d'avril 2022, sur Martinique 1è, entre un maire pro-Macron et le représentant de Marine Le Pen en Martinique lequel a tranquillement développé le (pseudo) programme pour l'Outremer de celle-ci sans que la présence dudit représentant offusque qui que ce soit. 

   35 ans séparent ces deux images !

   Que s'est-il passé entre temps, pendant tout ce laps de temps plus exactement ? Refuser d'y répondre et dérouler la même langue de bois militante reviendrait à se cacher la tête dans le sable. La réponse est pourtant claire comme de l'eau de roche : les partis dits "autonomistes" ont échoué à faire avancer la Martinique sur le chemin de l'autonomie et les partis dits "indépendantistes" ont échoué à le faire sur le chemin de l'indépendance. Alors même qu'ils éradiquaient la vieille droite assimilationniste du paysage politique martiniquais et se partageaient, autonomistes et indépendantistes, cela à tour de rôle, le "pouvoir" à la tête des collectivités locales ! Ils n'avaient dès lors plus que des objectifs inoffensifs pour l'Etat français : "développer", "bien gérer", "aménager", "désenclaver" et bla-bla-bla. Inoffensifs aussi pour la caste békée et cette économie de comptoir qu'elle nous impose depuis trois-quarts de siècle maintenant. En toute impunité...

   35 ans de dilatoire donc, de compromis devenus compromissions, de faux-semblants, de promesses fallacieuses, de fanfaronnades, de corruption (chez les autonomistes) et de non-dénonciation de la corruption (chez les indépendantistes). Bref, un modus vivendi ou plutôt un bal masqué, comme dirait Guy Cabort-Masson, qui a eu pour résultat d'anesthésier toute velléité d'émancipation, partielle (autonomisme) ou totale (indépendantisme), chez les Martiniquais. L'assimilationnisme avait gagné son combat sans la...Droite !!! Sans avoir eu besoin de la Droite. Dans le même temps, nos éminents intellectuels notaient tous un "malaise grandissant" au sein de la population martiniquaise, un désarroi même, confinant parfois au délire. Exemple : en 2009, des dizaines de milliers de Martiniquais déboulent dans les rues de Fort-de-France, cela pendant un mois entier (février) et dénoncent virulemment les Békés ("Péyi-a sé ta nou, sé pa ta yo !"), l'Etat "colonialiste" français, la vie chère, le génocide par substitution etc... mais presqu'un an jour pour jour après tout cela, en janvier 2010, les mêmes rejettent à 80% la possibilité d'accéder à un tout petit début de commencement d'une minuscule autonomie. 

   Allez comprendre !

   Ou plutôt oui, on comprend : la démission de ceux qui se partagent le "pouvoir" en Martinique depuis trois décennies à savoir les autonomistes et les indépendantistes a plongé la population dans une sorte de confusionnisme qui se traduit par un compère-lapinisme généralisé (expression qui, en français, signifie vouloir tout à la fois le beurre, l'argent du beurre et l'arrière-train de la fermière). Petite parenthèse : gageons qu'à ce stade de notre article, la plupart de nos lecteurs autonomistes et surtout indépendantistes auront décroché, non sans avoir maugréé "Misié ka fè moun chié !". C'est qu'il y a une véritable haine de la pensée chez ces personnes, un refus de l'explicitation, de la nuance, des divergences et une valorisation grotesque de la parle du "leader". Elles se contentent de publier 4 lignes et demi auto-satisfaites (écrites en langue de bois) sur leur page Facebook, le fameux réseau social des pourtant "impérialistes" américains. Interdit de rire et refermons cette parenthèse !

   Désarroi donc de la population martiniquaise qui s'est aussi traduite dernièrement par le surgissement d'une jeunesse révoltée qui a jeté bas les statues coloniales et débaptisé certaines rues à Fort-de-France et Schoelcher, mais jeunesse qui ne réclamait pas explicitement l'indépendance et se perdait dans des délires noiristes finalement peu dangereux pour l'Etat français. Et quand ce dernier estima que certains d'entre ces "activistes" allaient trop loin, sa justice n'hésita pas à les condamner et les incarcérer de la plus brutale des manières. Cela sans que nos autonomistes et indépendantistes régissent, trop occupés qu'ils étaient et sont à caresser leur électorat dans le sens du poil en vue de telle ou telle prochaine élection. 

   Désarroi des Martiniquais aussi face au covid-19. Désarroi confinant là encore au délire car enfin comment croire que ce virus émane "du colonialisme" alors qu'il est apparu en Chine ? Comment croire que le vaccin a été créé dans le but d'exterminer les Martiniquais alors que la grande majorité des Européens et des Américains n'hésitaient pas à le prendre ? Comment croire que l'Etat français faisait semblant d'envoyer à l'hôpital La Meynard des médecins en renfort mais dont la mission était en réalité de "débrancher les malades en réanimation" ? COMMENT CROIRE A DE TELLES SOTTISES ? Ici, les 30% de Martiniquais qui vivent en-dessous du seuil de pauvreté ne sont pas en cause. Ces personnes sont parfaitement excusables car ayant eu pour la plupart un parcours scolaire chaotique, jusqu'à souffrir d'illettrisme pour certains. Pour ces 30%, chaque jour est un combat. Un combat pour manger. Un combat pour trouver un "ti djob". Un combat pour élever leurs enfants dans des logements indignes et cela dans un environnement dangereux (trafic de stupéfiants, braquages, prostitution etc.).

   Mais QUID de tous les autres ? Des alphabétisés ? Des détenteurs du Bac ? Des Bac + 2, + 3, + 5 ou + 12 ? De toutes celles et tous ceux qui possèdent une maison ou qui louent un appartement correct, qui ont une voiture, qui ont un travail (du SMIC au salaire mirobolant de nombre de présidents ou de directeurs d'organismes territoriaux en passant par les 40% des fonctionnaires) ? Comment tous ce gens ont-ils pu développer un tel délire anti-vaccination au point que 900 Martiniquais ont perdu la vie (et parmi elles trois syndicalistes), chiffre absolument considérable s'agissant d'une population aussi réduite que la nôtre. Qu'elles n'évoquent pas l'argument du sous-développement de nos infrastructures hospitalières ! Trop facile : en France aussi, il y a des déserts médicaux et nombreuses régions (Creuse, Vendée etc...) dans le même cas et pourtant on n'a pas assisté à la même hécatombe. Pourquoi ? Parce que les Français se sont fait vacciner. Ils étaient 85% à la fin de la pandémie contre... 42% en Martinique. 

   Emmanuel Macron a donc focalisé le rejet (délirant) de la vaccination en Martinique. Les électeurs ont vu en lui la personne qui a imposé confinements, couvre-feux, tests, pass vaccinal etc...et se sont massivement reportés sur Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. Sauf que ces deux derniers n'ont jamais combattu la vaccination ! Mélenchon déclarant même dans les médias, cela en décembre 21, qu'il avait pris se trois doses. Donc quand par détestation de Macron-obligation-de-la-vaccination les Martiniquais (sauf les 30% vivant au-dessus du seuil de pauvreté qui votent très peu) ont donné massivement leurs voix à Mélenchon ou à Le Pen, ils n'ont fait tout simplement preuve que de leur ignorance. Ils et elles seraient bien inspirés de passer moins de temps devant Koh-Lanta ou sur Facebook. 

   Final de compte, les 73.000 voix recueillies au second tour par Marine Le Pen peuvent se décomposer comme suit : 30% d'anti-haïtiens et anti-saint-luciens, d'une part et 70% d'antivax, de l'autre. Que dire à ces derniers ? Rien. Ou plutôt une chose : 85% de Français ont été vaccinés avec le prétendu terrible ARN-Messager de Pfizer et de Moderna, or, à la date d'aujourd'hui, jusqu'à plus ample informé en tout cas, aucun média n'a annoncé un quelconque génocide (ou autogénocide) de la population gauloise. Celle-ci est toujours composée d'un peu plus de 67 millions de personnes. Idem dans les autres pays occidentaux comme l'Allemagne, l'Angleterre ou les USA.

   Comment comprendre aussi qu'en Martinique presque 100% des médecins généralistes, médecins spécialistes et chirurgiens soient vaccinés alors que les brancardiers, aides-soignantes et infirmières refusent de se soumettre à quelque chose qui est directement lié à l'exercice de leur profession puisque, par exemple, pour devenir infirmier, on doit prendre 7 vaccins. Là, il faut pointer du doigt le jusqu'au-boutisme de certains syndicats qui croient pouvoir s'opposer à un décret français dans un pays qui est...français. Jusqu'à preuve du contraire en tout cas. Et ici encore, il convient aussi de pointer du doigt ces politiciens autonomistes et indépendantistes qui ont soigneusement fermé la bouche par populisme et électoralisme durant toute la durée de la pandémie. Ces gens pour qui le peuple a toujours raison ! 

   Non, le peuple n'a pas toujours raison. Sinon ça se saurait. 

   Quand il vote à 60% pour Le Pen dans un pays de descendants d'esclaves, surtout pour une raison aussi débile que le refus de la vaccination, il faut lui dire : STOP ! Il faut en avoir le courage en tout cas. Sinon, "spéciale dédicace", comme disent les musicos, à nos grands "révolutionnaires" politiques, syndicalistes, intellos etc... pour qui Macron est le Diable :  

   "Dans la lutte contre le fascisme, je suis prêt à conclure des accords pratiques militants avec le diable et même sa grand-mère." (Léon TROTSKY, 1932).

Commentaires

Caricatures

Tokyo

24/04/2022 - 15:23

Encore un fois ,il faut finir avec les caricatures qui justement n'empêchent pas les pires cauchemars comme celui d'aujourd'hui :sans être évidemment partisan du FN ,je peux même avoué que j'ai voté Macron mais IL EST FAUX DE DIRE QUE "LE PARTI RN PROJETTE D'EXPULSER ARABES ET NOIRS DU TERRITOIRE FRANCAIS" où avez-vous lu cette phrase ?dans quelle partie du programme du RN figure-t-elle? Soyez aimable de me communiquer la page ,le paragraphe et le chapitre où se trouve ce propos. Je vous remercie d'avance. Je me vois obligé de faire une explication de vocabulaire comme à des enfants de 10 ans: vous confondez Noirs et étrangers ,d'une part et d'autre part étrangers en situation irrégulière (qui sont donc expulsables )et les personnes étrangères à jour de leurs papiers. MLP promet 'expulser les étrangers en situation irrégulière ,un étranger pouvant être blanc ,vous savez ça?. Certains Français sont noirs ou arabes comme les Harkis ,les Antillais ou les Beurs. Où avez vous vu que MLP veut les expulser? Si je comprends bien ,vous êtes en train de nous expliquer que MLP veut expulser des Noirs de France :si on vous suit elle veut donc expulser les Antillais des Antilles ,territoire français jusqu'à nouvel ordre . Pour les envoyer où?

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • Réserves de gaz naturel : Barbade (140 millions de M3), Martinique (30 milliards de M3)

    EXIGENCE ABUSIVE

    Albè

    24/09/2022 - 09:33

    Je vous ai répondu vivement parce que j'en ai plus qu'assez de ces gens qui n'exigent rien des mé Lire la suite

  • Réserves de gaz naturel : Barbade (140 millions de M3), Martinique (30 milliards de M3)

    Pour Albè ,spécialement.

    Rose

    23/09/2022 - 23:33

    Un article de journal n’est pas la preuve indiscutable de la véracité scientifique d’un fait .Si Lire la suite

  • Réserves de gaz naturel : Barbade (140 millions de M3), Martinique (30 milliards de M3)

    QUOTIDIEN "LIBERATION"

    Albè

    21/09/2022 - 17:30

    Ce site avait reproduit un article à ce sujet publié par le quotidien français LIBERATION à l'épo Lire la suite

  • Réserves de gaz naturel : Barbade (140 millions de M3), Martinique (30 milliards de M3)

    Wéééé, on peut donc demander l'indépendance !!!!

    Rose

    21/09/2022 - 13:52

    La Mque " dispose de 30 milliards de m3 de gaz"???!!!!! Lire la suite

  • Non, ils ne sont pas tous des footeux et des musicos

    Albé

    OuiNon

    21/09/2022 - 08:30

    C"est dans le commentaire "Incompréhension" : "trop de Noirs se concentrent seulement sur la musi Lire la suite

Visiteurs

  • Visites : 1452106
  • Visiteurs : 69768
  • Utilisateurs inscrits : 204
  • Articles publiés : 1495
  • Votre IP : 100.25.42.211
  • Depuis : 01/05/2021 - 18:57