Raphaël Constant, avocat et militant, répond à la lettre ouverte des journalistes de Martinique la 1è

   Suite aux incidents qui se sont produits devant le tribunal de Fort-de-France la semaine dernière et qui ont vu certains militants venus défendre Hervé Pinto s'opposer à ce que des journalistes de MARTINIQUE la 1è les interrogent, ces derniers viennent de publier la lettre ouverte ci-après.

   Me Raphaël Constant, avocat et militant, leur a fait la réponse qu'on trouvera après ladite lettre...

 

***

 

   Lettre ouverte de journalistes de Martinique la 1ere

   Le miroir devrait réfléchir avant de refléter !

   Nous Journalistes de Martinique la 1ere, nous nous élevons fermement contre les attaques, invectives et menaces dont nous faisons régulièrement l' objet de la part de certains " militants " sur le terrain.

   En effet par leur attitude belliqueuse qui frôle souvent la correctionnelle, ces « agités » manifestent la volonté de nous empêcher d' effectuer notre travail et de remplir notre rôle de journaliste.

   Faut-il rappeler que Martinique la Première a été parmi les premiers médias à rendre compte de cette affaire de terre litigieuse aux Trois-Ilets .
   Que Martinique la Première a fait de nombreux reportages et émissions dénonçant le scandale du chloredécone-plus de 500 à ce jour - l'empoisonnement des Martiniquais-ses, par de l'eau polluée- l'affaire d'expropriation des habitants Sainte-Therese , des irrégularités a la mairie de Saint-Joseph-
Que depuis plus de 25 ans, RFO / Martinique La 1ere ,couvre régulièrement les actualités de la région caribéenne avec une volonté toujours affirmée de
réactivité sur les 3 plateformes (télévision, radio et web) sur les angles politiques, économiques, sociaux, culturels et sportifs de la Caraïbe.
   Et sur de nombreux autres sujets nous avons fait notre travail de journaliste qui a vocation à donner la parole à toutes les parties.

   Et c'est cette dernière logique que ces "militants" n' acceptent pas car si l’on en juge par leur attitude, seule LEUR vérité doit être relayée!

   Et si la déontologie qui régit la fonction au sein d’une société n’est pas comprise dans sa rigueur, elle s’ajoute à des impensés chargés de soupçons à propos des formes et des formats consacrés aux sujets traités.

   Pour faire bonne mesure, rappelons que Martinique la 1ere à également mis à l'antenne une série de modules sur l'histoire de la Martinique : tuerie du Carbet- Chalvet- grève des ouvriers en 1900 au François etc... Pays Martinique qui raconte et met à l'honneur les grands noms de notre pays - memoires d'image - Fondok sur notre patrimoine - et toutes ces émissions sur notre Martinique et ses atouts , nous les avons fait avec passion et au service de nos téléspectateurs-auditeurs et internautes !

   Oui, le miroir devrait décidément réfléchir avant de refléter !

   Le procès en partialité qui nous est fait est donc injuste et injustifié !

   Aucun domaine n'est en soi parfait et il y a certainement des choses à améliorer.
Nous l'entendons ! Et cela peut se faire dans le dialogue, l'echange avec des téléspectateurs,des auditeurs et des internautes , censés et éloignés de toute vindicte. Et non comme ces pseudo- militants cherchent à nous l'imposer , dans l’abjection et la violence !
   Nous ne céderons pas face à la menace et continuerons de travailler sur le terrain afin d'informer les téléspectateurs- trices- auditeur-ices- et internautes martiniquais-ses au mieux .

La presse est le baromètre de la liberté !

Guy Étienne
Pedro Monnerville
Cécile Marre
Marc François Calmo
Nathalie Jos
Bertrand Caruge
Christine Cupit
Patrick Guitteaud
Manuel Larade
Corinne Jean Joseph
Caroline Popovic
Michel Joseph
Christelle Sivatte
Dominique Legros
 

***

 

REPONSE AUX JOURNALISTES DE MARTINIQUE PREMIERE

 

par Raphaël Constant, avocat et militant

Mesdames, Messieurs,

  J’ai lu votre lettre ouverte. Mon sang n’a fait qu’un tour. Vous en êtes à écrire une lettre ouverte pour vous plaindre des prises à parties de militants alors que vous estimez faire correctement votre travail.
Vous brandissez même le drapeau de la liberté de la presse.
   Pour être clair, je pense qu’il faille vous laisser faire votre boulot tranquillement sans insultes et sans menaces.
   Au même titre que je ne pense pas qu’il faille s’en prendre physiquement au Préfet, aux hauts fonctionnaires français sévissant en Martinique, eux magistrats, etc... qui eux aussi travaillent pour l’état français en Martinique. Mais vous ne pouvez nous empêcher de penser et donc de vous critiquer.
*Je réfute que vous soyez des journalistes au sens propre du terme faisant en Martinique un vrai travail journalistique.* Comme je conteste que les hauts fonctionnaires français fasse un boulot autre que celui de pérenniser le système actuel, colonial donc inégalitaire et discriminatoire sur une base raciale
Même s’il était vrai que vous donniez la parole à tout le monde (ce qui est inexact) de manière égale (ce qui est encore plus inexact), dans cette société injuste, cela ne prouverait pas votre objectivité.
   Ainsi, quelques heures après l’arrestation de M. PINTO, vous permettez à Mme TARRON de faire sa propagande pendant 30 minutes à une heure de grande écoute sans lui poser une seule question sérieuse sur la réalité de la répression politique en Martinique. Bien entendu, pour vous, bien pensants et sages journalistes, ce mot n’a pas de sens car vous défendez le système mais combien de procès, d’interpellations, de gardes à vue depuis trois ans dans ce pays.
   Avez vous décompté cela ?
   Est ce votre problème ?
   Donner la parole à la répression puis filmer une manifestation contre la répression en la dénigrant, ce n’est pas du journalisme, ce n’est pas la démocratrie.*
Calculez le temps donné aux défenseurs du système et vous verrez si Martinique Première est une radio équilibrée.
  Elle est avant tout le porte voix du pouvoir actuel.
  Outre cette inégalité que vous admettez et cultivez, notons deux choses.
   Premièrement, une de vos caractéristiques est que vous pouvez reprendre ce que vous entendez mais vous ne menez aucune investigation. Dans cette société à multiples scandales, vous n’en révélez aucun car vous n’en cherchez pas. Et même quand ils sont révélés, vous n’en parlez que contraint et forcés. Ainsi, vous dites avoir parlé du chlordécone. Difficile de ne pas en parler alors que le monde entier commence à le connaitre. Mais vous en parlez pour quoi faire sinon banaliser ou reprendre ce que dit le pouvoir et ses défenseurs? Quelle enquête sérieuse avez vous faites. Sur l’eau, la corruption, etc.... *ALIKER a été assassiné car il a révélé un scandale et non pour avoir écrit des lettres ouvertes incriminantes !*
   Deuxièmement, vous raisonnez comme si on est en France et tenez compte uniquement de cela pour votre répartition du temps de parole.
   Ainsi, lors des élections dites ‘’nationales’’, vous donnez la parole à tous les candidats en écartant les forces martiniquaises qui ne participent pas à ses élections et refusent d’y participer.
   Votre objectivité et démocratie sont parisiennes et non foyalaises.
   Donc, oui, il faut vous laisser faire votre boulot mais souffrez que nous le considérions pour ce qu’il est : pas du tout objectif et en porte voix des forces dominantes.
  Faites votre boulot mais ne tentez pas de faire croire que vous êtes pour la Vérité, la Justice et la Liberté. C’est tout le contraire et nous n’avons pas à compter sur vous pour y avancer.

Grandes Salutations.

Raphael CONSTANT

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • Question à l'oral du Bac : "Pourquoi n'y a-t-il pas de...

    Pipeau ?

    oss07

    17/05/2024 - 20:28

    Ainsi, ce truc de "migrants" dont les grands médias nous farcissent la tête, serait du pipeau.
    Lire la suite

  • Question à l'oral du Bac : "Pourquoi n'y a-t-il pas de...

    Je ne dis pas bizarre.

    oss07

    17/05/2024 - 14:23

    "Pourquoi n'y a-t-il pas de Noirs et d'Arabes en Pologne ?", est-il demandé.
    Lire la suite

  • Finkie le gâteux à propos des étudiants de Sciences Po

    C'est dommage.

    oss07

    16/05/2024 - 08:37

    L'homme est un mammifère et, à ce titre, les groupes qu'il constitue revendiquent un territoire, Lire la suite

  • Finkie le gâteux à propos des étudiants de Sciences Po

    KANAKS

    Albè

    16/05/2024 - 06:58

    Le peuple kanak vit sur sa terre depuis au moins 5.000 ans. Il ne l'a jamais quittée. Lire la suite

  • Ces "nationalistes" qui demandent à la justice française d'annuler...

    "Parfait enculé"

    oss07

    15/05/2024 - 20:54

    "Parfait enculé" est une injure homophobe, sexiste, que la loi française proscrit.
    Lire la suite