Résolution sur le régime d'apartheid instauré en Israël, Marcellin et Jiovanny signent mais pas...Johnny

   Raffut au sein des NUPES, parents amis et alliés à l'Assemblée nationale de la République Une et Indivisible (mais surtout pas en Indivision !) : une vingtaine de députés de ce groupe veut présenter une résolution condamnant "l'apartheid israélien" et demandant la reconnaissance par la France de l'Etat de Palestine.

   Portée par les communistes, elle est soutenue par quelques socialistes et écologistes ainsi que par Marcellin et Jiovanny de l'île aux fleurs fanées. Bravo les gars, c'est déjà ça, un Etat palestinien ! Pour l'Etat martiniquais, on attendra que "Jésus-Christ nous délivre du mal", n'est-ce pas ? Mais bon, ce soutien martiniquais aux Palestiniens, c'est quand même mieux que rien puisque, comme dirait Ti Sonson, sé ayen ki pa ni.

   C'est d'autant mieux en tout cas que l'on note l'absence du député Johnny dans la liste des députés qui veulent soumettre cette résolution à l'Assemblée. En bonne logique, il eut dû être l'un des tout premiers à en faire partie, non ? Mais pas de panique ! On verra bien s'il votera ou pas ladite résolution. Enfin si jamais elle parvient à être présentée car au sein du Parti Socialiste des voix se sont déjà élevées contre elle au nom de la lutte contre l'antisémitisme. Hum !...Est-ce avoir mauvais esprit que de rappeler que François Mitterrand, le grand rénovateur du parti, fut haut fonctionnaire du régime de Vichy, ce même régime qui organisa la Rafle du Vel d'Hiv' ? 

   Mais bon, tout ça, c'est pas nos affaires après tout. Allez, Johnny, fais pas ton Halliday, tonnan-di-dié !

Commentaires

1947

OuiNon

23/07/2022 - 12:42

Il faut quand même rappeler qu'en 1947, l'ONU a proposé la création de deux Etats en Palestine, l'un juif et l'autre arabe. Ce plan n'a pas été accepté par les nations arabes qui ne voulaient rien partager. Seul l'Etat d'Israël sera créé. Des pays arabes mèneront des guerres contre lui, en vain.
Sauf qu'agressé et de petite dimension, Israël a étendu son territoire pour mieux se protéger (argument de Poutine en Ukraine). Sauf que nombre de juifs ont quitté les pays arabes pour Israël. Sauf que les hostilités incessantes et les attentats terroristes ont encore compliqué la situation.

CREATION EX-NIHILO

Albè

23/07/2022 - 14:50

Il faut quand même rappeler que la création de l'Etat d'Israël fait suite à la "Destruction des Juifs d'Europe" pour reprendre le titre de l'ouvrage de l'historien américain Richard Paxton. Ce ne sont quand même pas les Arabes qui ont créé les chambres à gaz et exterminé 6 millions de Juifs européens ! Ces derniers, les rescapés plus exactement, ont alors fui l'Europe en masse et ont débarqué de partout (de Pologne, de Russie, de Bulgarie, de Tchécoslovaquie, de Serbie, de France, d'Italie, de Belgique etc...) pour envahir la Palestine. Et ce n'est que longtemps après que les Juifs des pays arabes sont venus les rejoindre ! Donc le fameux "plan de l'ONU" pour créer deux états, c'était de la foutaise ! Cela revenait à faire reposer sur le dos des Palestiniens la scélératesse des Nazis, crime européen similaire au génocide des Amérindiens et à l'esclavage des Noirs.

Ce fut sans doute bien.

OuiNon

23/07/2022 - 18:58

Si ce que préconisait l'ONU en 1947 était de la foutaise, ce fut sans doute bien de n'avoir pas créé un Etat palestinien à cette époque. Bien sûr, cela entraîna 76 ans de conflits pour la même revendication. Mais, bon.
La présence des Juifs en Palestine remonte à très loin. A la fin de l'Empire romain, ils peuplaient encore la province, avec les Chrétiens. Il n'y avait ni Arabes ni Musulmans. Les Arabes ont colonisé la région, à partir de l'Arabie,. y imposant leur langue, y diffusant leur religion. Leurs conquêtes allèrent bien au-delà, alimentant un intense commerce d'esclaves; notamment africains.
L'idée de créer un Etat juif date de 1896, pour protéger les Juifs des persécutions européennes, constantes dans l'Histoire. Louis IX, dont la cathédrale du chef-lieu porte le nom (Saint-Louis), avait même imposé un signe distinctif jaune aux Juifs. Ce n'était pas une étoile mais un rond, appelé "rouelle".
Au XIXe siècle, les persécutions les plus sévères venaient d'Europe de l'Est et de Russie, connues sous le nom russe de "pogroms". On pensa à un "foyer juif" sur le territoire de l'actuel Kenya, pour finalement choisir la Palestine, "berceau du judaïsme".
L'immigration commença dès avant la Première guerre mondiale, par l'achat de terres. A l'issue de ce conflit, la SDN chargea officiellement la Grande-Bretagne d'implanter un foyer juif en Palestine. Les révoltes arabes commencèrent immédiatement, s'intensifiant avec l'immigration juive. Au point que la Grande-Bretagne voulut limiter le phénomène, voire lâcher l'affaire.
La Seconde guerre mondiale allait rebattre les cartes. La Shoah accéléra l'immigration, avec un Grand Mufti de Jérusalem discrédité par sa collaboration avec Hitler. Finalement l'ONU proposa la création de deux Etats, dont un seul vit le jour.

Et si on revenait à aujourd'hui ?

Frédéric C.

23/07/2022 - 21:03

Car on peut débattre pendant des heures, aujourd'hui on fait quoi? Rappelons deux exemples plus récents. 1)En 1961-62, de Gaulle a été politiquement obligé de négocier avec le FLN Algérien, en vue de l'indépendance. Et ce malgré une histoire coloniale très tourmentée (tautologie : désolé) et sanglante (idem), le statut pluri-départemental de l'Algérie, et le caractère hyper-offensif accentué du Gvt de de Gaulle en 1958-60 (dixit H.Aït-Ahmed). 2)En Afrique du Sud, malgré l'histoire, les massacres explicitement racistes du Gvt sud-africain d'apartheid, l'enfermement de Nelson Mandela pendant 27 ans, la liquidation de l'apartheid a été actée. Concrètement, des dirigeants déterminés mais courageux ont fini par se dire: "Bon, on oublie pas le passé, mais discutons ensemble pour voir comment sortir de ce merdier MAINTENANT, SANS QUE LE RESSASSEMENT DU PASSÉ nous serve de prétexte à rompre les discussions". Pour la PALESTINE, même si ce n'est pas un copier-coller, ça pourrait nous inspirer, non? Deux États, en coexistence (pacifique de préférence, avec une attention vigilante de l'opinion internationale). Pour y arriver, il convient de poursuivre la mobilisation internationale, et des propositions comme celles-ci, car si on compte sur le Gvt français sans pressions il n'y aura rien ! (Quant à Johnny, il n'a pas l'idée, et il n'a rien à Smet. Donc, lors du vote: Johnny B.Goode!)

Et Nilor, a-t-il signé?

Frédéric C.

23/07/2022 - 21:14

Car il s'est toujours présenté comme anticolonialiste. Mais actuellement, il fait quoi, à part des déclarations "pas trop bien préparées"? Fait-il déjà de l'absentionnisme ?

Que faire ?

OuiNon

25/07/2022 - 09:59

Que faire ?
En 1978, l'égyptien Sadate et l'israélien Bégin ont signé un accord, sous l'égide de l'américain Carter. On pouvait y voir un signe d'espoir. Au demeurant, Sadate et Bégin reçurent le Prix Nobel de la Paix. Mais Sadate fut assassiné par des compatriotes. Bégin mourra discrédité. Après une longue traversée du désert, Carter finit aussi par recevoir le Nobel de la Paix, pour l'ensemble de son œuvre, en quelque sorte. Cependant, l'accord signé à Camp David ne mettra pas mis fin au conflit.
En 1993, mieux encore : les accords d'Oslo, signés sous l'égide de Clinton entre le palestinien Arafat et l'israélien Rabin. Pas découragé, le jury du Nobel attribua le prix de la Paix aux deux, Arafat et Rabin. Cette fois, c'est Rabin qui fut assassiné par un compatriote. Quant aux accords d'Oslo, ils échouèrent.
Une question qu'on peut se poser au sujet des conflits israélo-arabes, c'est de savoir si les parties impliquées souhaitent la paix. En ce moment, des pays arabes, comme le Maroc, paraissent vouloir "normaliser" leurs relations avec Israël, ce que certains ne manquent pas de dénoncer.
Parlant de la guerre en Ukraine, un journaliste dit que les Américains étaient prêts à se battre jusqu'au dernier Ukrainien. Au Proche-Orient, il me semble que beaucoup sont prêts à se battre jusqu'au dernier Palestinien.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    COMPTABLE PUBLIC

    Albè

    02/10/2022 - 09:35

    Karl, un comptable public peut effacer les données comptables de son établissement, mais grâce à Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    QUELQUES ELEMENTS DE REPONSE....

    Karl

    02/10/2022 - 09:16

    A "Rose", je voudrais le rassurer en lui disant que disparu ou pas, le dossier de David ZOBDA se Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    ERRATUM

    Albè

    02/10/2022 - 06:58

    Dans mon dernier post, il faut lire : "...qu'ils demandent à leurs responsables administratifs de Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    EXPERT

    Albè

    02/10/2022 - 06:56

    Karl, quand on lit vos analyses, on découvre que vous avez une connaissance très approfondie des Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    Au fait , une question....

    Rose

    01/10/2022 - 20:07

    On a retrouvé le dossier de David Zobda perdu au SMTVD ?

    Lire la suite

Visiteurs

  • Visites : 1483864
  • Visiteurs : 71162
  • Utilisateurs inscrits : 208
  • Articles publiés : 1517
  • Votre IP : 3.238.49.228
  • Depuis : 01/05/2021 - 18:57