La sonde indienne Aditya-L1 a réussi à atteindre l’orbite du Soleil

C’est la première fois qu’un engin lancé par un pays asiatique réussi cet objectif. La sonde d’observation solaire indienne Aditya-L1 a atteint ce samedi 6 janvier l’orbite du Soleil. Aditya-L1, « Soleil » en hindi, avait été lancée en septembre. Elle transporte une série d’instruments pour mesurer et observer les couches les plus externes de l’étoile. Le ministre indien des Sciences et des Technologies Jitendra Singh a déclaré sur les réseaux sociaux que la sonde avait atteint son orbite finale «pour percer les mystères de la liaison Soleil-Terre».

Aditya, du nom d’une divinité hindoue du Soleil, a parcouru 1,5 million de kilomètres depuis la Terre, soit seulement 1 % de la distance qui sépare notre planète de l’étoile du Système solaire. Elle se trouve maintenant à un point où les forces gravitationnelles des deux corps célestes s’annulent, lui permettant de rester sur une orbite stable autour du Soleil.

L’orbiteur, qui selon certaines sources aurait coûté 48 millions de dollars, étudiera notamment les éjections de masse coronale, un phénomène périodique qui se traduit par d’énormes décharges de plasma et d’énergie magnétique provenant de l’atmosphère du Soleil. Ces éjections sont si puissantes qu’elles peuvent atteindre la Terre et perturber le fonctionnement des satellites. La mission vise également à faire la lumière sur plusieurs autres phénomènes solaires grâce à l’imagerie et en mesurant les particules dans la haute atmosphère du Soleil.

Les États-Unis et l’Agence spatiale européenne (ESA) ont envoyé de nombreuses sondes au centre du système solaire depuis le programme Pioneer de la NASA dans les années 1960. Le Japon et la Chine ont tous deux lancé leurs propres missions d’observation solaire sur l’orbite terrestre, mais la dernière mission de l’Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO) est la première d’un pays asiatique.

«Nouvelles frontières scientifiques »

Le Premier ministre Narendra Modi a salué l’événement comme un nouveau «jalon» dans le programme spatial indien. «Cela témoigne du dévouement incessant de nos scientifiques», a-t-il déclaré sur les réseaux sociaux, ajoutant : «Nous continuerons à explorer de nouvelles frontières scientifiques pour le bénéfice de l’humanité.»

Le programme spatial de l’Inde dispose d’un budget relativement modeste, mais qui a considérablement augmenté depuis que le pays a envoyé pour la première fois une sonde en orbite autour de la Lune en 2008. En août dernier, elle est devenue le premier pays à faire atterrir un engin sans équipage près du pôle sud lunaire, largement inexploré.

L’Inde est également le premier pays asiatique à avoir mis un engin en orbite autour de Mars en 2014 et prévoit de lancer une mission avec équipage de trois jours sur l’orbite terrestre plus tard cette année.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • Et les presque 40.000 Gazaouis massacrés, ne sont-ils pas "en décomposition" ?

    Crimes de guerre sans limites...

    abdou thiam

    15/07/2024 - 19:51

    Ecoles éventrées ,marchés bombardés ,hopitaux et leurs patients pulvérisés,immeubles atomisés ,or Lire la suite

  • Le PPM et le GRAN SANBLE sont-ils encore légitimes à la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique) ?

    Boxe et politique ?

    MARTIN T@M@R

    13/07/2024 - 10:04

    Autant savoir de quoi on parle : un knock down, c'est le boxeur à terre, ne serait-ce qu'un genou Lire la suite

  • « “Dégage au bled”, “pourriture d’Arabe” : depuis le 9 juin, les racistes n’ont même plus peur de la honte »

    A bas le racisme anti-blancs!!!!!

    abdou thiam

    10/07/2024 - 14:15

    La lutte contre ce racisme doit etre indissociable du pernicieux racisme anti-blancs qui se propa Lire la suite

  • 10 jeunes Renois premiers au concours d'entrée à Polytechnique

    MECHANTE BLAGUE

    Albè

    08/07/2024 - 08:09

    Cet article est une méchante blague, je suppose...

    Lire la suite
  • Martinique : Papa De Gaulle, Papa Mitterrand et Papa Mélenchon

    Réponse à tyler durden

    abdou thiam

    06/07/2024 - 08:25

    L'un des problèmes soutenus dans l'article et que je partage ce n'est pas que les Antillais parti Lire la suite