L'exploration spatiale doit rester en dehors de la bêtise humaine

   Deux cosmonautes russes et un cosmonaute américain se sont envolés, depuis le Kazakhstan, vers la Station Spatiale Internationale ce 21 septembre. Cela en pleine guerre non pas, d'Ukraine comme le ressassent les médias, mais russo-ukrainienne. 

Il faut, en effet, clarifier un débat qui pollue, en grande partie à cause de ces mêmes médias, la nature de ce conflit au coeur de l'Europe car si la partie Ouest de cette dernière a été et est encore largement colonialiste et impérialiste, la Russie des tsars, l'Union soviétique et l'actuel Russie poutinienne ne l'ont pas été et ne le sont pas moins. Pour preuve : à la chute de l'Union Soviétique, une bonne vingtaine de peuples se sont empressés de se séparer des Russes et de prendre leur indépendance. Tadjiks, Ouzbeks, Kazakhs, Turkmènes, Bulgares, Georgiens, Azéris etc...Seuls les Tchétchènes n'y sont pas parvenus parce que Poutine a littéralement écrabouillé leur petit pays, s'appuyant sur des antipatriotes comme Ramzy Khadirov, le président auto-proclamé de ce pays qui est donc resté, par la force, au sein de la Fédération de Russie.

   Il y a donc de quoi sourire (jaune) quand on voit dans un pays comme le Mali des manifestants conspuer la France et brandir fièrement des pancartes "A bas la France ! Vive la Russie et Poutine !". Comme si la Russie n'avait jamais été, elle aussi, depuis l'époque des tsars, un pays impérialiste. Comme si l'Afrique avait toujours besoin de Papa Blancs pour s'en sortir. Comme si...Bref !

   Pour en revenir à ce conflit russo-ukrainien, en réalité, une seule chose est importante à savoir : l'argument de Poutine selon lequel la Russie et l'Ukraine seraient un seul et même pays parce qu'ils parleraient la même langue et seraient le même peuple est complètement farfelu. L'Autriche et l'Allemagne parlent la même langue et pourtant ils sont deux pays différents, sauf en 1939, lorsqu'Hitler avait envahi l'Autriche, utilisant le même argument linguistique et culturel farfelu. A ce compte-là, les Etats-Unis pourraient envahir le Canada et la France la moitié de la Belgique ! 

   La vérité est que cette guerre russo-ukrainienne oppose deux impérialismes : celui de l'Occident que tout un chacun connait et celui de la Russie (depuis toujours, répétons-le) que l'on connait assez peu. Le plus tragique est que rien, dans le fond, ne les distingue car ils sont tous deux fondés sur l'exploitation forcenée de la nature et le productivisme à tous crins. Les deux systèmes, quel que soit donc celui qui l'emportera à la fin, sont mortifères non seulement pour leurs propres peuples mais aussi pour l'humanité toute entière. Et celui de la Chine n'est pas mieux avec, par exemple, son monstrueux barrage des Trois-Gorges qui a réussi le douteux exploit de ralentir la vitesse de rotation de la planète...Terre. 

   Il s'agit donc d'un conflit entre productivistes dans lequel tous ceux et toutes celles qui songent aux générations futures n'ont non seulement pas à prendre parti mais doivent combattre.

   Mais tout est-il donc perdu ? Qu'est-ce qui peut sauver ou plutôt préserver notre planète de ce désastre annoncé ? A court et moyen terme, la Science. A long, très long terme, un gouvernement écologiste mondial. Cette deuxième perspective relevant du rêve connaissant la Nature humaine, reste la première. Nous passons notre temps à la décrier et elle est presqu'absente du flot d'informations dont nous abreuvent à quasiment chaque seconde médias, blogs, sites-web et réseaux sociaux. Or c'est grâce à elle, la Science, que vous pouvez lire le présent article. Certes, elle n'est pas exempte de manipulations par les pouvoirs politiques, de quelque obédience qu'ils soient, mais ses résultats sont là. Incontestables : allongement de la durée de la vie, éradication des famines dans diverses parties du monde, amélioration permanente des moyens d'information et de communication, facilitation des voyages et donc des échanges etc... Oui, la Science entraine des nuisances mais n'est-ce pas le cas de toutes les activités humaines depuis que le monde est monde ?

   Sauf que seule elle a les moyens de réparer les dégâts qu'elle cause alors qu'aucun autre domaine n'est capable de le faire. S'il y a bien deux branches de la Science qui mériteraient d'être mises au premier plan, ce sont bien la recherche médicale d'abord et l'exploration spatiale ensuite.  Quand on voit, dans un pays pourtant riche comme la France, l'épouse de feu le président Chirac organiser chaque année un "Opération pièces jaunes" pour collecter des fonds pour la recherche sur le cancer, il y a de quoi s'arracher les cheveux. Charité pour la Science donc et gaspillage effréné pour le sport, la musique, le cinéma, la télévision, la mode etc...

   Dans un monde idéal, tout budget national devrait donner la priorité à deux choses :  

   . la recherche médicale afin de nous permettre de vivre le plus longtemps possible EN BONNE SANTE (car à quoi sert-il de vivre jusqu'à 90 ans si dès 70, on est frappé par toutes sortes de maladies ?).

   . l'exploration spatiale afin de permettre à nos arrière-arrière-petits-enfants d'aller le plus LOIN POSSIBLE à travers l'univers de façon à perpétuer la race humaine en s'installant un jour sur des exoplanètes, ces milliers de planètes qui tout comme notre Terre, sont situées à bonne distance de leur étoile, là où il ne fait ni trop chaud ni trop froid.

   En acceptant que des cosmonautes russes et américains s'envolent vers la Station Spatiale Internationale, Joe Biden et Wladimir Poutine, malgré le terrible affrontement actuel entre l'Occident et la Russie, montrent qu'ils n'ont pas encore tout à fait perdu la raison. Pas encore...

   Mais, hélas, Poutine a d'ores et déjà annoncé que son pays se retirerait de cette coopération en 2024 ! 

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    COMPTABLE PUBLIC

    Albè

    02/10/2022 - 09:35

    Karl, un comptable public peut effacer les données comptables de son établissement, mais grâce à Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    QUELQUES ELEMENTS DE REPONSE....

    Karl

    02/10/2022 - 09:16

    A "Rose", je voudrais le rassurer en lui disant que disparu ou pas, le dossier de David ZOBDA se Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    ERRATUM

    Albè

    02/10/2022 - 06:58

    Dans mon dernier post, il faut lire : "...qu'ils demandent à leurs responsables administratifs de Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    EXPERT

    Albè

    02/10/2022 - 06:56

    Karl, quand on lit vos analyses, on découvre que vous avez une connaissance très approfondie des Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    Au fait , une question....

    Rose

    01/10/2022 - 20:07

    On a retrouvé le dossier de David Zobda perdu au SMTVD ?

    Lire la suite

Visiteurs

  • Visites : 1484002
  • Visiteurs : 71168
  • Utilisateurs inscrits : 208
  • Articles publiés : 1517
  • Votre IP : 3.238.49.228
  • Depuis : 01/05/2021 - 18:57