Le silence des élus (es) sur le scandale de la SODEM (et les autres)

   Tous bords confondus, c'est motus et bouche cousue ! Alors que des "maléré" du quartier Pointe-des-Nègres, pour la plupart âgés, montent au créneau pour dénoncer le fait qu'ils n'ont toujours pas reçu de titre de propriété à cause de l'ex-SODEM (Société d'Equipement de la Martinique), nos chers élus (es) low-cost...oups ! locaux, sont muets comme des "mannikou qui ont bu de l'eau frappée" (Ti Sonson, Essais de politologie martiniquaise, tome III). 

   Le mutisme sur les affaires sensibles est, semble-t-il, leur mode opératoire préféré.

   Jusqu'à ce qu'ils/elles soient obligés (es) de l'ouvrir sous la pression des rares médias non-inféodés au système et par peur que l'opinion publique (interdit de rire !) ne les sanctionne dans quelque élection à venir. Dès lors, il vaut mieux établir la liste de leurs silences que celles de leurs (prétendues) actions. Listons dans le désordre :  

 

   . Crash de la West Caribbean dans lequel 152 martiniquais ont perdu la vie au Venezuela, ayant voyagé à bord d'un avion-poubelle de cette compagnie qui était la propriété de généraux colombiens : après deux-trois déclarations fanfaronnesques au moment de l'événement, c'est le silence-radio chez nos élus (es). Pour preuve :  

 

      https://fondaskreyol.org/article/ou-en-est-on-du-dossier-de-lavca

 

   . Scandale du CEREGMIA, cet ex-groupe de recherches en économie de l'Université des Antilles dont les trois principaux chefs ont été radiés de la fonction publique suite à la mystérieuse volatilisation de millions d'euros de fonds européens dans la comptabilité de l'établissement : ces "présumés innocents" ne sont toujours pas jugés sept ans après et ça ne dérange quiconque. Il est vrai qu'ils avaient le soutien (bruyant) d'un certain parti qui loge dans l'ancien réservoir du quartier Trénelle. De là à dire que ses dignitaires ont été arrosés pour prendre la défense des radiés, il y a un pas que même la belle-mère de Ti Sonson, pourtant réputée maquerelle, ne franchirait pas. Pour preuve : 

 

    https://histoiresduniversites.files.wordpress.com/2015/06/article-mc3a9diapart-uag-17-avril-15.pdf

 

  . Empoisonnement au chlordécone : pendant des lustres des militants écologistes comme Pierre Davidas, des associations comme l'Assaupamar, puis Pour une Ecologie Urbaine, des journaux comme ANTILLA, des auteurs comme L. Boutrin et R. Confiant etc...ont crié dans le désert à propos de ce dangereux pesticide déversé à tire-larigot dans les bananeraies des "Derniers Maîtres de la Martinique". Jusqu'à ce que la réalité de l'empoisonnement soit avérée ! Terres, nappes phréatiques, rivières et rivages contaminés pour les 150 ans à venir, explosion du nombre de cancers divers et variés parmi lesquels celui de la prostate dont la Martinique détient le record du monde etc... Le Roi étant nu, nos élus (es) furent bien obligés (es) de dénoncer à leur tour le chlordécone, participant même bravement à des manifestations dans les rues de Foyal. Et puis, plus rien ! Silence-radio là encore. Pourtant, la justice française s'apprête tranquillement à prononcer un non-lieu dans cette affaire. Pour preuve : 

 

    https://www.latribunedesantilles.net/article/chlordecone-sachemine-vers-un-deni-de-justice

 

   . Crédit Martiniquais : bon, Ok-ok !, c'est vieux mais le grand-père de Ti Sonson s'en souvient encore bien que quasiment nonagénaire aujourd'hui. Des types en casque colonial, propriétaires terriens de leur état, avait quasiment braqué cette banque dont la dénomination flattait, il est vrai, le nationalisme de pacotille des fonctionnaires nègres qui pour la plupart y avaient leur compte en banque dans les années 50-70. Les braqueurs sont tous décédés dans leur lit (à colonnes) de leurs belles villas coloniales sans avoir fait une demi-journée de geôle ! Pour preuve : 

 

     http://ugtg.org/spip.php?article1160

 

   . SMTVD (Syndicat Martiniquais de Traitement et de Valorisation des Déchets) : là, c'est beaucoup plus récent. Cela l'est si-tellement que nombre d'habitants du Diamant et des Anses d'Arlets sont importunés par les fumées et autres odeurs qui s'échappent de la décharge de Céron chaque fois qu'un incendie s'y déclare. Enfin, "importuner" est un bien petit mot car il n'y a pas que le fait que ça pue beau-matin-en-midi-au-soir. Il y a surtout le fait que ces fumées sont toxiques pour les êtres humains et les êtres non-humains (faune et flore). Il est vrai que des mouvements financiers suspects ont agité le SMTVD, aux dires d'enquêteurs policiers, et même qu'il y a eu des emplois fictifs (et fructueux : un certain directeur de cabinet y touchait 7.000 euros par mois). Mais bon, l'affaire suit son cours comme disent sans sourire nos médias locaux et il y a tout lieu de penser que le silence de nos élus (es) contribuera fortement à enterrer l'affaire. Cette dernière sera de toute façon mieux enterrée que les ordures déversées à la décharge de Céron (où rien, décidément, n'est carré). Pour preuve : 

 

  https://fondaskreyol.org/comment/464

 

   . SODEM (Société d'Equipement de la Martinique) : chargée de mener à bien l'expropriation des habitants de l'Avenue Maurice-Bishop afin de faire de la place pour Chini-a (la Chenille) comme le fils de Ti Sonson aime à appeler le TCSP, la SODEM n'a tout simplement pas dédommagé ceux-ci. Pour cause, selon le Tribunal Mixte de Fort-de-France et avec le langage empreint d'euphémisme qui le caractérise généralement : "une gestion comptable non-orthodoxe". En français, ça signifie qu'il y a eu des choses pas claires du tout pendant 20 ans dans la gestion de la SODEM. Pour preuve : 

 

   https://fondaskreyol.org/article/sodem-societe-dequipement-de-martinique-fait-encore-des-siennes

 

   Etablir la liste exhaustive des scandales qui affectent notre "petit rien ellipsoïdal de pays" (dixit le Papa de la Négritude) serait exténuant. Ce qu'il faut en retenir c'est qu'ils affectent quasiment tous les partis politiques qui ont pignon sur rue. Avec toutefois une prédominance chez les "autonomistes" ou prétendus tels.Mais ce constat établi, faut-il pour autant désespérer ? Baisser les bras ? Absolument pas car les territoires d'Outremer ou les dernières colonies, si l'on préfère, se trouvent à un moment favorable de leur histoire : des territoires (Polynésie, Kanake, Guyane) sont en train de bouger, d'opérer même de grands pas vers davantage de responsabilité et ce mouvement de fond peut entraîner tous les autres, y compris ceux qui, comme la Martinique, font du sur-place. 

   Profiter de cette vague demande d'en finir avec les cancans politiciens habituels, cela au nom de l'intérêt supérieur de la Martinique. Le PPM s'était opposé à l'Article 74 pour des raisons bassement politiciennes et électoralistes en janvier 2010. Il ne faudrait pas qu'aujourd'hui, en 2022, les autres composantes du paysage politique martiniquais adoptent le même comportement imbécile. Le Congrès qui s'annonce n'est, en effet, pas "le Congrès de Letchimy" ou "le Congrès du PPM" quand bien même ce parti détient la majorité (faible majorité) à la Collectivité Territoriale de Martinique. C'est ou plutôt cela devra être le Congrès du Peuple Martiniquais.

   Faute de quoi nous retomberons dans la lutte des egos, les coups bas, la politicaillerie, l'opportunisme, le populisme, la démagogie etc..., toutes choses dans laquelle jusqu'à ce jour, nos élus (es) sont, hélas, passés maîtres et qui ont toujours plombé la Martinique.

   I ja lè pou fini épi konpowtasion-tala !

Commentaires

Les contrôleurs contrôlent-ils ce qu'ils doivent contrôler ?

Rose

18/09/2022 - 12:46

On pourrait rajouter le Sicsm et la gestion de l'eau ,le transport à la Cacem ,le scandale Madivial etc........Ce qui frappe dans ces affaires permanentes dedésorganisation/corruption/malversation /népotisme etc...C'est que les instances chargées de contrôler ces organismes et qui existent LE FONT TRES MAL OU NE LE FONT MANIFESTEMENT PAS au point de ne pas voir des énormités : comment les présidents successifs de l 'UNIVERSITE avant M.Caster N'ONT PAS VU que le Céregmia volait l'argent ?; pourquoi le directoire de surveillance du SMTVD (ou un truc comme ça) a t-il reconduit à l'unanimité un gestionnaire contesté ? Ya là selon moi le nœud du pbme déjà pointé par le courageux Karl Paolo.....

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    COMPTABLE PUBLIC

    Albè

    02/10/2022 - 09:35

    Karl, un comptable public peut effacer les données comptables de son établissement, mais grâce à Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    QUELQUES ELEMENTS DE REPONSE....

    Karl

    02/10/2022 - 09:16

    A "Rose", je voudrais le rassurer en lui disant que disparu ou pas, le dossier de David ZOBDA se Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    ERRATUM

    Albè

    02/10/2022 - 06:58

    Dans mon dernier post, il faut lire : "...qu'ils demandent à leurs responsables administratifs de Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    EXPERT

    Albè

    02/10/2022 - 06:56

    Karl, quand on lit vos analyses, on découvre que vous avez une connaissance très approfondie des Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    Au fait , une question....

    Rose

    01/10/2022 - 20:07

    On a retrouvé le dossier de David Zobda perdu au SMTVD ?

    Lire la suite

Visiteurs

  • Visites : 1484039
  • Visiteurs : 71172
  • Utilisateurs inscrits : 208
  • Articles publiés : 1517
  • Votre IP : 3.238.49.228
  • Depuis : 01/05/2021 - 18:57