Sur Radio-Apal : émissions de Daniel Boukman sur la littérature créolophone

   La littérature en langue créole fait encore figure de parent pauvre dans le paysage littéraire martiniquais, son alter ego francophone, prestigieux et internationalement reconnu, lui faisant de l'ombre.

   Or, le tout premier texte littéraire en créole martiniquais date de 1846 : Fables de La Fontaine travesties en patois créole par un vieux commandeur d'Achille-François MARBOT. Par la suite et surtout à partir de "la révolution créolisante" des années 1970-90, la littérature créolophone n'a cessé de se développer en dépit d'un contexte relativement indifférent, voire hostile. Aujourd'hui, on ne compte plus les livres en créole et le nombre d'auteurs et d'autrices est tout à fait respectable.

   L'écrivain martiniquais Daniel Boukman, qui écrit à la fois en français et en créole, fera une série d'émissions à propos des leurs oeuvres sur RADIO-APAL selon le planning ci-après...

Media / Document
Document

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • "Hé, zut ! Deux jours après la dissolution et Marine m'a toujours pas envoyé...

    Est-il avéré, çad prouvé, que Valls...

    Frédéric C.

    12/06/2024 - 22:51

    ... Lire la suite

  • Olaf Scholtz : "L'attaque du Hamas contre Israël était inhumaine"

    Urbi et Orbi.

    Emile

    12/06/2024 - 11:53

    Les modalités d'existence de mes parents les ont portés vers des idées de droite. Lire la suite

  • L'Eddie Marajo bashing, énième symptôme de notre infantilisme

    L'EMISSION CONTINUE

    Albè

    11/06/2024 - 19:20

    L'émission scandaleusement anti-guadeloupéenne sur cette télé-poubelle martiniquaise continue imp Lire la suite

  • Université des Antilles : un doyen de faculté condamné à 3 mois de prison avec sursis et 5.000 euros d'amendes

    Le pb avec ce genre d'article...

    Frédéric C.

    11/06/2024 - 17:24

    ... c'est que personne n'est nommé. Lire la suite

  • Déclaration de Serge Letchimy après les élections européennes

    Virtuosité.

    Emile

    11/06/2024 - 13:58

    Tout d'abord, il faut saluer la virtuosité en français (deuxième langue) de la personne qui a réd Lire la suite