Défendre la liberté d'informer et le site MONTRAY KREYOL

   Ceci est un ultime appel ! Créé en 2007, il y a donc 16 ans déjà, le site MONTRAY KREYOL, qui vit sans aucune publicité grâce au soutien d'un groupe de sympathisants, a été condamné, ainsi que son directeur de publication, Raphaël Confiant, à payer 33.000 euros de dommages et intérêts à un membre de l'ex-CEREGMIA

   Ce ex-groupe de recherches a vu ses 3 responsables êtres radiés de l'Université et révoqués à vie de la fonction publique par le CNESER (Conseil National de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche) suite à la disparition de 12 millions d'euros de fond européens dans la comptabilité de l'Université des Antilles. Disparition notifiée dans 2 rapports de la Cour des Comptes et 1 rapport du Sénat. Mais il ne s'agit là que d'une sanction administrative et la justice, elle, s'est contentée de les mettre en examen pour 5 fautes graves parmi lesquels les "faux en écritures publiques", le "délit de favoritisme" ou encore le "détournement de fonds publics en bande organisée au détriment de l'Union Européenne".

   Or, depuis lors, PLUS RIEN. Motus et bouche cousue depuis bientôt...7 ans !!!

   Dès lors, les membres de l'ex-CEREGMIA se sont sentis autorisés à fermer la bouche à tout organe de presse qui évoque leur affaire. Ils ont ainsi fait condamner le site MONTRAY KREYOL (en stand-by depuis 2 ans) ainsi que son directeur pour, non pas "diffamation" c'est-à-dire "mensonge sur autrui", mais pour..."atteinte à la présomption d'innocence". Normal qu'ils soient "présumés innocents" puisque la justice se refuse à les juger 7 ans après malgré trois rapports accablants de l'OLAF (ou "FBI européen") !

    SI VOUS SOUHAITEZ FAIRE RESPECTER LA LIBERTE D'INFORMER, VOUS TROUVEREZ PLUS BAS TOUTES LES INFORMATIONS VOUS PERMETTANT D'APPORTER VOTRE CONTRIBUTION...

https://fondaskreyol.org/article/appel-a-une-souscription-populaire-en-soutien-a-liberte-dexpression

APPEL À UNE SOUSCRIPTION POPULAIRE EN SOUTIEN À LA LIBERTÉ D’EXPRESSION

Nous soussignés, au nom de la liberté d’expression et contre toute forme d’injustice, nous lançons une souscription populaire en soutien à MONTRAY KRÉYOL et à Raphaël CONFIANT, son directeur de publication.

 

Souvenez-vous en, Mars 2022 – Mars 2023. Il y a tout juste un an, dans l’indifférence la plus totale disparaissait le site d’information en ligne MONTRAY KRÉYOL après une lourde condamnation judiciaire et une mise en liquidation forcée. C’est un coup dur porté à la liberté de la presse, à nos libertés fondamentales au rang desquelles il convient d’ériger la liberté d’expression et de conscience.

A ce titre, le scandale du CEREGMIA est quant à lui, très révélateur des collusions entre réseaux d’influence, corruption et pouvoirs politiques. Dès l’origine, MONTRAY KRÉYOL a eu le mérite d’informer l’opinion publique sur de telles pratiques.

Alors, fallait-il laisser sous silence ce scandale où les trois principaux dirigeants du CEREGMIA, impliqués dans la disparition de 12 millions d’euros dans la comptabilité de l’Université des Antilles, ont finalement été révoqués de l’Université par le Conseil National des Universités et radiés à vie de la fonction publique avec interdiction d’enseigner dans le privé ?

Pourtant, sept ans plus tard, en dépit des 2 rapports accablants de la Cour des Comptes, 1 rapport du Sénat, 7 mises en examen pour « faux en écriture publique », « délit de favoritisme » et « détournements de fonds en bande organisée au détriment de l’Union européenne », l’affaire délocalisée au Tribunal judiciaire de Paris n’a toujours pas été jugée. Aucune condamnation à ce jour en dehors de celle infligée à MONTRAY KRÉYOL et à son Directeur de publication condamnés à 33.000 € de dommages intérêts.

 

La souscription que nous lançons aujourd’hui est aussi une riposte, une réparation à cette injustice où dans une société dite démocratique, des censeurs ont décidé de sacrifier une de nos libertés fondamentales sur l’autel d’une prétendue présomption d’innocence.

Car, faut-il le rappeler, sans une presse libre, il n’y pas de liberté.

Mais, cette liberté a visiblement un prix !

 

Plus que jamais, nous avons besoin d’une presse en ligne libre et indépendante. Plus que jamais, la liberté d’expression demeure un bien précieux et inestimable qu’il convient de préserver et ce, dans le droit fil des combats d’André ALIKER, de Jules MONNEROT et de bien d’autres.

Nous devons donc nous mobiliser et faire jouer les solidarités séculaires dans une société laminée jadis par la voix du maître et aujourd’hui par un flux viral de vidéos, de fakenews et autres tik-tok.

Nous avons besoin d’espaces d’expression et de débats pour relayer la défense de la langue et de la culture créole mais aussi nos luttes identitaires, culturelles, sociales, écologiques, politiques et émancipatrices.

Nous avons aussi besoin de lanceurs d’alerte pour dénoncer le népotisme, la corruption galopante et les multiples scandales, à l’instar de ceux du Chlordécone, du sang contaminé, du CEREGMIA et du SMTVD.

 

Car le débat contradictoire, l’attachement à la diversité des opinions, l’esprit critique, l’absence d’unanimité ou de pensée unique, demeurent autant de valeurs qui montrent que le dialogue interculturel est indispensable à la construction d’un avenir collectif dans une société aussi vulnérable que ce pays-nôtre.

 

Souscrire, c’est donc s’engager pour la défense du pluralisme de la presse,

Souscrire, c’est aussi partager une autre conception de l’information, à l’heure des concentrations de grands groupes, des puissances d’argent et de l’influence grandissante des réseaux sociaux.

C’est une bataille féroce pour le droit à l’information et celle de tout un peuple,

C’est notre bataille collectivement et solidairement,

C’est aussi votre bataille, 

 

Alors, ensemble, mobilisons-nous et engageons-nous à travers cette souscription populaire pour renforcer notre attachement à la liberté d’expression.

 

Nou sav ki nou pé konté anlè zot           Bwa pou nou al       Bay la vwa pou vansé

Tjenbé red,

 

Fort-de-France, Basse-Terre, Paris,

 le 10  mars 2023

 

Jean BENOIST, Professeur émérite d’anthropologie, Université Aix-Marseille

Jacques DE THORÉ, Médecin Pneumologue (retraite)

Fernand Tiburce FORTUNÉ, Directeur Caisse de Sécurité Sociale (retraite)

Maryse JACQUES-GUSTAVE, Chirurgien-Dentiste,

Corinne MENCÉ-CASTER, Professeure à la Sorbonne,

Victor PERMAL, Plasticien, Pdt du Cercle Frantz Fanon,

Hector POULLET, écrivain,  

Brigitte RODES, Avocate Barreau de Guadeloupe,

Charles SCHEEL, Professeur émérite de littérature Américaine U.A.

Léo URSULET, Historien

 

 

PS :

  • Chèques à l’ordre de L’Association des Amis de Montray Kréyol (A2MK)

À expédier à l’adresse suivante :

Association des Amis de Montray Kréyol

Chez M. Jean BELLETERRE

14, rue de la Mazurka

Route de l’Entraide

97200 FORT-DE-FRANCE

 

RIB : Numéro de compte bancaire international (IBAN) :

  • FR76 1010 7006 2200 2300 6362 067

 

https://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/education/ceregmia-la...

Céregmia : la révocation pour les trois professeurs

Le Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche a rendu hier sa décision dans le volet disciplinaire de l'affaire de ce laboratoire de recherche de l'Université. Fred Célimène, Kinvi Logossah et Eric Carpin sont révoqués de l'enseignement supérieur.

C'est aujourd'hui un énième rebondissement dans ce dossier qui n'a pas fini de faire couler beaucoup d'encre. Petit rappel des faits, en juin 2016, le Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche prononçait des sanctions très lourdes à l'encontre des trois professeurs. La décision était prise de révoquer à vie de l'enseignement supérieur de Fred Célimène, l'ancien directeur du Céregmia. Quant à Kinvi Logossah,...

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • Ils n'ont pas honte d'avoir favorisé l'élection d'une assimilationniste !

    Ah bon ?

    Tyler_Durden

    18/07/2024 - 21:39

    Serait ce un article provenant d un troll azéri 😆?? Lire la suite

  • Tony Delsham, le maître de la littérature populaire antillaise

    La réédition !

    Veyative

    18/07/2024 - 19:11

    C'est exactement ce qui m'est aussi venu à l'esprit à l'annonce de son décès. Lire la suite

  • Et les presque 40.000 Gazaouis massacrés, ne sont-ils pas "en décomposition" ?

    Crimes de guerre sans limites...

    abdou thiam

    15/07/2024 - 19:51

    Ecoles éventrées ,marchés bombardés ,hopitaux et leurs patients pulvérisés,immeubles atomisés ,or Lire la suite

  • Le PPM et le GRAN SANBLE sont-ils encore légitimes à la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique) ?

    Boxe et politique ?

    MARTIN T@M@R

    13/07/2024 - 10:04

    Autant savoir de quoi on parle : un knock down, c'est le boxeur à terre, ne serait-ce qu'un genou Lire la suite

  • « “Dégage au bled”, “pourriture d’Arabe” : depuis le 9 juin, les racistes n’ont même plus peur de la honte »

    A bas le racisme anti-blancs!!!!!

    abdou thiam

    10/07/2024 - 14:15

    La lutte contre ce racisme doit etre indissociable du pernicieux racisme anti-blancs qui se propa Lire la suite