Ils tuent d'une balle dans la tête une journaliste chrétienne palestinienne de la chaîne Al-Jazira

   Qui sont ces "Ils" se demanderont ceux qui sont peu au fait de la situation du Moyen-Orient ? Ben...les occupants illégaux de la Palestine qui, en 1948, ont chassé les Palestiniens de leurs terres pour bâtir un nouveau pays, cela avec la complicité active de l'Occident. Ce même Occident qui a vu naître l'infame idéologie nazie et ses camps d'extermination. 

   Donc ces types sont pour la plupart des rescapés de la haine européenne et pourtant ne voilà-t-il pas que depuis trois quarts de siècle ils oppriment un peuple, les Palestiniens, qui ne leur ont rien fait du tout ! Pas un jour sans qu'on n'entende la même litanie à la radio ou à la télé : "Deux Palestiniens tués à Ramallah". Ou à Jénine ou dans le bantoustan de Gaza. A force, on a fini par s'habituer à cette horreur...

   Shirin Abu AKleh était l'une des journalistes-vedette de la chaîne Al-Jazira. Reporter de guerre pendant des années, elle représentait l'image de la femme arabe moderne et était admirée par des millions de spectateurs à travers le monde arabe. C'était une chrétienne palestinienne. Ben oui, quoi ! Ca, on ne vous le dit jamais mais 25% des Palestiniens sont des Chrétiens. Pas des convertis tardifs au christianisme comme les Européens mais des chrétiens "de souche" puisque jusqu'à preuve du contraire, Bethléem ne se trouve pas dans la banlieue de Rome, le Jourdain n'est pas un affluent de la Tamise ou de la Seine et l'araméen n'est pas une langue indo-européenne.

   Mais bon, puisque les Européens convertis se sont emparés du christianisme et en ont fait leur chose à eux avec le Vatican, puisqu'ils traitent les tout premiers chrétiens que sont les Palestiniens, les Libanais, les Egyptiens etc... de "chrétiens d'Orient", admettons ! Sauf que pourquoi les grands défenseurs européens de "la civilisation judéo-chrétienne" n'ouvrent-ils pas la bouche quand des Palestiniens chrétiens sont assassinés ?

   Pourquoi n'ont-ils eu aucune réaction devant l'assassinat de la journaliste palestinienne Shirine Abu Akleh, pourtant CHRETIENNE ?...

Commentaires

Chrétiens "de souche ?

Oui

13/05/2022 - 22:10

Jésus, prédicateur juif, a jeté les bases d'une secte hérétique, avec sa Nouvelle Alliance. Pour cette raison, il fut condamné à mort, et crucifié. Ses "followers" (dirait-on aujourd'hui) l’ont prétendu ressuscité. L’idée d'une vie éternelle a séduit. Des juifs se sont convertis et certains, comme Saül (saint Paul, en français), convertiront des non-juifs, jusqu'à Rome. Personne ne parlait alors de "christianisme".
Les premiers "chrétiens" (bien que le mot n'était pas encore usité), encore appelés "chrétiens de souche" dans l'article, étaient donc des convertis, du judaïsme puis d'autres religions. Ce n'est pas parce que la journaliste était une chrétienne de Palestine qu'elle descendait forcément de ces précurseurs, à travers les âges (2.000 ans, quand-même). Mais si tel était le cas, peut-être était-elle d'ascendance juive ?
Ensuite, les Romains ont détruit Jérusalem et son temple, persécuté les juifs et martyrisé les chrétiens. Le mot "christianisme" apparut, du grec "christ", lui-même de l'hébreu "messie". Puis, spectaculaire retournement de situation, l'Empire romain voulut unifier sa population, par une religion unique, et c'est le christianisme qui fut choisi !
Tout le pourtour de la Méditerranée devint chrétien, de gré ou de force. C'est à cette époque que le christianisme connut une expansion décisive.
La prééminence revendiquée par l'évêque de Rome sur ses collègues, provoqua un schisme entre l'Église d'Occident et l'Église d'Orient. En Occident, l'Église s’organisa de manière pyramidale, sous l'évêque de Rome, promu "pape". Tandis que l'Église d'Orient était diverse, décentralisée. L'appellation "chrétiens d'Orient" date de ce schisme.
Le grand chamboulement vint des arabes qui envahirent l'Empire romain d'Orient, lequel ne leur avait rien fait. Après la chute de Constantinople, l'islam s'imposa progressivement, avec des ilots de christianisme, dont les chrétiens de Palestine sont l'illustration.
Après la tentative ratée des chrétiens de reprendre pied en Orient par les croisades, la situation du christianisme dans la région ne cessa de se dégrader.. La colonisation turque était musulmane. Et les colonisations tardives des européens n'y ont rien fait, sauf l'implantation de l'Etat d'Israël.... qui n'est pas chrétien.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Visiteurs

  • Visites : 864844
  • Visiteurs : 53096
  • Utilisateurs inscrits : 171
  • Articles publiés : 984
  • Votre IP : 18.205.176.39
  • Depuis : 01/05/2021 - 18:57