Martinique : Congrès des élus et déclaration solennelle

      Le Congrès continue son bonhomme de chemin. Qu'il soit piloté par le PPM, par X ou Y, là n'est pas la question ! Ce qui compte, c'est qu'enfin la Martinique puisse faire au moins un petit pas vers davantage de responsabilité. 

     Rappelons que durant la précédente mandature le GRAN SANBLE avait renoncé à toute évolution institutionnelle après la signature avec la Droite d’un Contrat de mandature dont l’article 8  imposait « un pacte de stabilité statutaire durant la mandature ».

     Ce véritable moratoire qui ne porte pas son nom  semble être oublié quand on observe les gesticulations médiatiques actuelles de ceux qui ont décidé de boycotter le Congrès du 28 juillet 2023.

     Certes, arrivé au pouvoir, le PPM a bien repris la proposition de Congrès faite par le GRAN SANBLE en lieu et place de Conférence Territoriale de l’Action Publique (CTAP) mais delà à s’ériger en donneur de leçons, il y a qu’un pas de trop vite franchi.

     Sinon raconter, par pure opposition politicienne que l'on est en train de faire un enfant dans le dos du peuple martiniquais, c'est non seulement une blague mais surtout une insulte à l'entendement des Martiniquais car ces derniers savent parfaitement qu'aucun changement institutionnel ne peut se faire sans une consultation populaire. Nul ne va "donner" l'autonomie et encore moins "l'indépendance" à la Martinique ! 

Media / Document
Document
Document

Commentaires

LAPEURAUVENTRE

MONTHIEUX Yves-Léopold

31/07/2023 - 12:51

"Un petit pas vers plus de responsabilité", bien. Mais à quand un petit pas vers plus de courage ? Un tel exposé sans engagement et sans signature. Même pas un pseudo ! J'en propose un : "la peur au ventre".

NE PAS AVOIR PEUR DU PEUPLE

MONTHIEUX Yves-Léopold

31/07/2023 - 13:38

"Un débat au sein de la population", puis une "consultation du peuple", c'est quoi ? Quand on parle autant de peuple, il y a souvent comme un lézard. Et puis, en 3ème lieu une décision qui sera prise hors du peuple (voilà !) et qui ne lui sera pas soumis (re-voilà !). Ya une odeur de chatt-en-sac. Pourquoi ne pas soumettre au peuple le résultat final de ce travail par un REFERENDUM DECISIONNEL comme en Nouvelle Calédonie ? De tous les scénarios possibles, il faudrait en ajouter un : "Le texte définitif retenu par le gouvernement et les élus sera soumis au peuple par un REFERENDUM (lequel est par définition EXECUTOIRE, contrairement à la CONSULTATION préalable qui ne lie ni le gouvernement ni les élus, lesquels peuvent interpréter, corriger, imposer au peuple comme ils savent le faire). Interroger le peuple, c'est solliciter son accord en fin d'opérations et non en amont sur simple consultation à propos d'un texte qui ne sera écrit qu'après. Juger le peuple martiniquais incapable de répondre à un VRAI REFERENDUM, c'est le considérer comme un peuple mineur qu'on estime inférieur au peuple de Nouvelle-Calédonie. C'est de l'autodénigrement en quelque sorte, au nom duquel on demande plus de responsabilité.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • Ils n'ont pas honte d'avoir favorisé l'élection d'une assimilationniste !

    Ah bon ?

    Tyler_Durden

    18/07/2024 - 21:39

    Serait ce un article provenant d un troll azéri 😆?? Lire la suite

  • Tony Delsham, le maître de la littérature populaire antillaise

    La réédition !

    Veyative

    18/07/2024 - 19:11

    C'est exactement ce qui m'est aussi venu à l'esprit à l'annonce de son décès. Lire la suite

  • Et les presque 40.000 Gazaouis massacrés, ne sont-ils pas "en décomposition" ?

    Crimes de guerre sans limites...

    abdou thiam

    15/07/2024 - 19:51

    Ecoles éventrées ,marchés bombardés ,hopitaux et leurs patients pulvérisés,immeubles atomisés ,or Lire la suite

  • Le PPM et le GRAN SANBLE sont-ils encore légitimes à la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique) ?

    Boxe et politique ?

    MARTIN T@M@R

    13/07/2024 - 10:04

    Autant savoir de quoi on parle : un knock down, c'est le boxeur à terre, ne serait-ce qu'un genou Lire la suite

  • « “Dégage au bled”, “pourriture d’Arabe” : depuis le 9 juin, les racistes n’ont même plus peur de la honte »

    A bas le racisme anti-blancs!!!!!

    abdou thiam

    10/07/2024 - 14:15

    La lutte contre ce racisme doit etre indissociable du pernicieux racisme anti-blancs qui se propa Lire la suite