Nouveau gouvernement britannique : trois "non-Blancs" aux postes de commande

   L'amuseur public qu'était Boris Johnson viré du poste de Premier Ministre de la Perfide Albion est remplacé par une femme, Liz Truss encore plus conservatrice et à droite que lui. Et que fait-elle ? Elle nomme trois "non-Blancs" aux postes-clé de tout gouvernement : les Finances, l'Intérieur et les Affaires Etrangères. Sans même parler du fait que Truss était en concurrence pour le poste de premier ministre avec un homme d'origine...indienne qui était déjà ministre des finances de Boris Johnson.

d'origine...indienne qui était déjà ministre des finances de Boris Johnson.

    Hum !...Y'a de quoi tousser un peu, non ?

    En fait non, simplement le capitalisme mondialisé laisse désormais le racisme aux prolos. Entre élites, la couleur ne compte plus dès l'instant où l'on est d'accord sur l'essentiel à savoir le fric et sa répartition. 

    

***

 

   Liz Truss a été officiellement nommée Première ministre du Royaume-Uni, mardi 6 septembre, par la reine Elizabeth II et a dévoilé dans la soirée la composition de son gouvernement, ouvertement tourné vers la diversité.

 

   Pour la première fois, aucun des trois principaux portefeuilles du cabinet (Finances, l'Intérieur et Affaires étrangères) n'est ainsi occupé par un homme blanc. 

Trois originaires de la diversité ethnique britannique certes mais surtout trois réactionnaires de droite et ultralibérales.

   Voici ci-dessous leurs portraits :

 

   Kwasi Kwarteng, un ultralibéral à la tête du Trésor britannique

Kwasi Kwarteng, fils d'immigrés du Ghana de 47 ans, est ainsi promu au poste de ministre des Finances, au moment où le pays traverse sa plus grave crise économique depuis des décennies. Premier noir nommé chancelier de l'Échiquier, ce fils d'immigrés du Ghana arrivés au Royaume-Uni dans les années 1960, était depuis janvier 2021 ministre des Entreprises, de l'Industrie et de l'Énergie. Il est aussi un libéral pur jus, apôtre d'impôts faibles et de l'économie de marché.
Suella Braverman, une conservatrice très à droite à l'Intérieur britannique

À l'Intérieur, Suella Braverman, ancienne avocate de 42 ans, est, elle, d'origine indienne par ses parents. Cette élue très conservatrice devra désormais s'atteler au dossier des migrants qui arrivent illégalement sur les côtes britanniques.

 

   James Cleverly, chef de la diplomatie. En nommant James Cleverly ministre des Affaires étrangères du Royaume-Uni, Liz Truss a fait le choix d'une personnalité loyale mais peu connue à l'étranger pour lui succéder à ce poste-clé dans une période agitée sur la scène européenne et internationale. Pour ce partisan du Brexit de 53 ans, originaire du sud-est de Londres et dont la mère est originaire de Sierra Leone, cette nomination à la tête de la diplomatie britannique est une récompense après sa loyauté à toute épreuve envers Liz Truss durant la campagne pour désigner le successeur de Boris Johnson. 

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • L’abstention en hausse en 2022 : Prendre en mains nos affaires pour la faire reculer

    POURCENTAGE

    Albè

    25/11/2022 - 11:34

    Le taux de participation a été de 45% aux dernières élections territoriales et présidentielles ?? Lire la suite

  • L’abstention en hausse en 2022 : Prendre en mains nos affaires pour la faire reculer

    Une inaccessible étoile ?

    OuiNon

    25/11/2022 - 10:01

    Se fondant sur les taux de participation aux élections qu'il estime faibles, l'article propose un Lire la suite

  • Mali: des milliers de personnes protestent à Bamako contre un "blasphème"

    Exact, Albè...

    Frédéric C.

    24/11/2022 - 18:37

    ...à un moment donné, les commentaires ont largement extrapolé la situation décrite par l'article Lire la suite

  • Mali: des milliers de personnes protestent à Bamako contre un "blasphème"

    DECHAINEMENT

    Albè

    24/11/2022 - 15:20

    Curieux tout de même qu'un simple article sur des musulmans maliens qui demandent le respect pour Lire la suite

  • Mali: des milliers de personnes protestent à Bamako contre un "blasphème"

    Rose...

    Frédéric C.

    24/11/2022 - 14:18

    ...votre commentaire me fait mourir de rire, je vais le relire plusieurs fois tellement il est ca Lire la suite

Visiteurs

  • Visites : 1780152
  • Visiteurs : 81250
  • Utilisateurs inscrits : 227
  • Articles publiés : 1725
  • Votre IP : 3.239.75.52
  • Depuis : 01/05/2021 - 18:57