Quand s'arrêtera le cinéma-sans-payer des Martiniquais ?

   Non, ce n'est pas un mauvais rêve ! Vous vous êtes sans doute mal réveillé de votre nuit ou de votre sieste. A moins que vous n'ayez besoin des conseils d'un certain Afflelou. Non, sur la photo qui illustre cet article, on ne lit aucunement : Lasanblé Nasional Matinik.

   OUF !

   Le mot qui y figure est "Sésel" autrement dit l'archipel des Seychelles, trois fois plus petit que l'île aux fleurs (en plastique) et indépendant depuis 1976. Re-OUF ! Nous, on est Français depuis l'époque où le Diable n'était qu'un petit garçon (enfin, avant le comté de Nice, l'Alsace, la Corse, la Savoie antouléka). Bon, n'exagérons pas, notre petit caillou l'est, mais nous autres, la population, on ne l'est que depuis 1848. A moins que ce ne soit 1946. On a le choix ! On peut aussi dire que c'est à partir de 2010 lorsque nous avons refusé par 80% de "NON" un "ti-zizing lotonomi", une poussière d'autonomie, clamant à la face du monde notre attachement éternel au pays des Droits de l'Homme (Blanc).

   Bref, quoiqu'il en soit, quelle que soit la date choisie pour faire démarrer notre francité, nous sommes Français...parce que nous le voulons bien. Ou plus exactement parce que nos politiciens le veulent bien ! Il y a les plus logiques : ceux qui disent qu'en dépit de notre bronzage naturel toute l'année, nous descendons en ligne directe des Gaulois qui vivaient dans des cités lacustres et cueillaient le gui pour honorer leurs divinités. Ceux-là, on les a appelés les Assimilationnistes : ils sont peut-être cons mais au moins ils sont logiques. Depuis une trentaine d'années, ils sont en perdition et politiquement, ça ne va plus du tout pour eux. La preuve : ils n'ont jamais réussi à diriger le Conseil régional, puis la CTM. Cependant, nos Assimilationnistes, quoiqu'humiliés régulièrement dans les urnes, ne lâchent pas le morceau : c'est Manman La France ou...Haïti, nous menacent-ils régulièrement.

   La deuxième espèce d'oiseaux politiques qui s'est développée dans notre île sont appelés les Autonomistes. lls furent longtemps dirigés par un immense poète qui s'acharna à redonner sa dignité "au plus petit canton de l'univers" comme il aimait à dire. Ils sont un peu moins cons que les Assimilationnistes et tout aussi logiques : on veut être comme un landër allemand ou une province italienne et aucunement rompre tout lien avec l'Amère-patrie. Mais problème : ils n'ont jamais donné le moindre contenu un tant soit peu concret à l'idée d'Autonomie et, quand ils sont au pouvoir, ils se contentent de gérer le système en place, tout heureux de bénéficier des mesures de déconcentration et de décentralisation prises dans l'Hexagone d'abord pour les Hexagonaux. En bon "fouançais" de France, on appelle ça des faux-culs (à ne pas confondre avec le mot créole "fo-kal").

   La troisième engeance a pour nom les Indépendantistes. Ceux-là, dans leurs discours en tout cas, sont clairs et logiques : on veut que la Martinique devienne un pays libre, avec son drapeau, son hymne national, sa sélection de footeux à la Coupe du Monde, sa monnaie et son siège à l'ONU. Mais, là encore problème ou plutôt problèmes : certains disent qu'ils ne veulent pas marcher plus vite que "le peuple", aller plus vite que ce dernier ; d'autres, mélangent luttes syndicales et lutte de libération nationale ; d'autres encore, s'imaginent (sans rire) que les Etats-Unis, même dirigés par les "Démocrates", accepteront un deuxième Cuba dans la Caraïbe. Résultat des courses : les "suivistes" du peuple gèrent tranquillement le système lorsqu'ils sont au pouvoir et ne font pas avancer l'idée d'indépendance d'un demi-millimètre ; les syndicalo-trotskards-maos ont transformé la Martinique en "Strike Island" (l'île aux grèves), comme disent les touristes nord-américains, sautant sur la moindre occasion pour bloquer ou faire des opérations-mòlòkoy ; les "marxistes révolutionnaires", eux, rejettent les élections, refusent d'y participer, mais n'ouvrent pourtant aucun maquis dans les Pitons du Carbet, se contentant donc de parler et de dénoncer. Bref, l'indépendantisme est en panne sèche !

   C'est tout cela, ce confusionnisme, qui a conduit à la situation complètement délirante que vit la Martinique depuis bientôt trois ans. Ce confusionnisme__car il faut bien appeler une mangouste une mangouste__résulte directement de l'aplat-ventrisme assimilationniste, une part, et du faux-culisme tant des Autonomises que des Indépendantistes, d'autre-part. C'est tout cela qui a conduit une jeunesse sans perspective claire, déboussolée, à se jeter dans les bras de l'Afrocentrisme-Kémitisme-Noirisme qui croit que déboulonner des statues, débaptiser des rues à tout-va ou bloquer des supermarchés békés peut conduire à une quelconque libération. D'ailleurs, les mots "indépendance" ou "souveraineté nationale" sont complètement absents de leurs discours. 

   En outre, deux-cent ou trois-cent "activistes", comme les dénomment la presse, ne représentent pas 360.000 Martiniquais. Loin de là ! Sauf que par la faute de l'assimilationnisme bêta, de l'autonomisme faux-cul, de l'indépendantisme en paroles et de l'afrocentrisme niais, le "peuple" a fini par sombrer dans le délire auquel nous assistons actuellement. Cela donne ceci : un brancardier ou une ASH croit en savoir plus qu'un professeur de médecine sur l'ARN-Messager ; Ti Sonson est persuadé que le vaccin anti-covid est un deuxième chlordécone et qu'il a été fabriqué juste pour exterminer les Martiniquais (sans se rendre compte que les premiers qui vont crever à cause de ce vaccin, ce sont les 80% d'Hexagonaux qui l'ont pris et pas les 70% de Martiniquais qui l'ont refusé) ; on "voltige" les effets de touristes installés sur une plage ou l'on crève des pneus de cars de touristes à l'aéroport sans savoir ou en faisant mine de ne pas savoir que dans la Caraïbe indépendante, qu'on soit dans un système capitaliste (Barbade) ou dans un système communiste (Cuba), le tourisme est la 1è source de devises ; on dénonce un soi-disant complot consistant à envoyer des médecins blancs au CHUM pour débrancher nos malades placés sous respiration artificielle etc... etc...

   La liste de ces délires est interminable. Hélas !

   Comment en sortir ? Et d'ailleurs est-il possible d'en sortir ? Même la puissance de tutelle ou coloniale (comme on veut !) est embarrassée. Elle n'arrive pas à faire appliquer une loi (celle sur le pass sanitaire) votée par le parlement français et adoubée par le Conseil constitutionnelle français dans un territoire où 80% des gens ont rejeté une poussière d'autonomie. Territoire où (interdit de rire !) personne ne s'oppose à ce Miss Martinique se présente au concours de Miss France ni que nos équipes de foot participent à la Coupe de France. C'est vrai qu'il y a de quoi y perdre son latin quand on est natif du pays de Descartes ! Alors on raconte n'importe quoi pour expliquer les choses : les Martiniquais croient au vaudou et bla-bla-bla... Confondant ainsi, vaudouisme et compère-lapinisme.

   Face au désarroi actuel, qu'un De Gaulle eut appelé une chienlit, ni les Assimilationnistes ni les Autonomistes n'ont la solution même si ces derniers sont au pouvoir à la CTM. La solution ne peut venir que des Indépendantistes, mais... car il y a un gros, un énorme MAIS, à une condition et une seule : qu'ils se débarrassent de leurs discours vieillots, complètement dépassés en tout cas. Qu'ils cessent de se cacher derrière "ce que veut le peuple" ou "avancer au rythme du peuple ; qu'ils arrêtent d'utiliser grèves et blocages comme principal moyen de négociation, chose qui n'aurait été possible ni à Barbade ni à Cuba ; qu'ils ne rejettent pas à la fois le suffrage universel et la lutte armée puisqu'il n'y a pas de troisième voix. 

   En fait, les conditions pour sortir de la chienlit actuelle sont claires et nettes :

 

   . Exiger, comme en Kanaky, un référendum sur l'indépendance dans les plus brefs délais.

   . Expliquer que réclamer sa souveraineté, ce n'est pas être anti-Blanc ou anti-Français (les Barbadiens ne haïssent pas les Anglais ni les Cubains les Espagnols).   

   . Rassurer les Békés et les chefs d'entreprises qui sont persuadés qu'on les expulsera ou leur coupera la tête au lendemain de l'indépendance mais les prévenir que le système actuel qui fait que 1% de la population détient 40% de l'économie (et 60% des terres agricoles) ne sera en aucune façon maintenu tel quel.

  . Proposer un nouveau modèle de société écologique qui tournera le dos à la société de gaspillage et de consommation effrénée actuelle. Num besoin, par exemple, d'importer des voitures qui coûtent 50.000 ou 60.000 euros sur un territoire grand comme une tête d'épingle !

   . Contacter des pays africains et arabes (Algérie) producteurs de pétrole et de gaz naturel pour qu'au nom de notre origine commune ou de nos combats communs, ils nous fassent des tarifs préférentiels durant les 10 premières années de notre indépendance, le temps pour nous d'assurer notre transition énergétique vers les énergies renouvelables.

   . Enfin, assurer que notre indépendance se fera dans l'amitié avec la France, mais en veillant à ce que cette dernière rembourse la dette coloniale, celle qui va de 1635 à 1946, période au cours de laquelle, nos ancêtres furent esclaves, puis surexploités. Ce remboursement (inutile d'employer le mot grandiloquent de "Réparation" !) devra se monter annuellement à la même somme qui est attribuée à l'actuelle CTM et cela durant les 30 premières années de notre indépendance.

 

   Si jamais celles et ceux qui manifestent, dénoncent, vitupèrent actuellement sont contre ce programme, c'est qu'ils n'ont aucune envie ni intention de se séparer du "Blanc" que pourtant ils vomissent jour après jour dans leurs discours haineux abondamment reproduits sur les réseaux (a)sociaux.

   Toutefois, ne nous faisons AUCUNE ILLUSION, engoncés, enferrés dans leur dogmatisme idéologique, aucun des partis indépendantistes martiniquais n'assumerait un tel programme. Les uns attendent la fin de la mandature (dans 7 ans, les gars, c'est loin !) pour retrouver tranquillement leurs postes de "responsabilité" à la CTM et continuer à faire croire au bon peuple que construire telle route ou tel pont ou encore distribuer telle subvention sert à faire avancer "la cause" ; les autres, les syndicalos-trotscards-maos continueront à faire grève sur grève en attendant le Grand Soir qui n'arrivera jamais ; les "marxistes-révolutionnaires" continueront à rêver avec leurs slogans du siècle dernier ; les afrocentristes continueront de plus belle à multiplier les actions coups de poing qui n'ont aucun pourvoir d'ébranler le système en place ; "le peuple", lui, persistera dans son compère-lapinisme : pro-Blanc quand ça l'arrange ; anti-Blanc quand ça ne l'arrange pas. 

   N'est-il pas temps, grand temps, que ce cinéma-sans-payer s'arrête ?

Commentaires

Eblouissant

Tokyo

07/11/2021 - 15:19

Article éblouissant de justesse et de lucidité.....Un petit bémol néanmoins :je doute que les pays arabes et noirs producteurs de pétrole soient sensibles à une quelconque argumentation d'ordre "identitaire" ,sinon toutes les iles caraïbes paieraient leur pétrole à prix réduit ce qui n'est pas le cas à ma connaissance. Dans une Mque indépendante ,on paierait notre pétrole au prix (fluctuant et donc certainement dans le futur très élevé) du marché. Ce qui rend les actuels hurlements de nos pseudo-indépendantistes sur l'augmentation actuelle des prix de l'énergie parfaitement risisibles.

Si nos RVN, au lieu de…

Albè

08/11/2021 - 05:52

Si nos RVN, au lieu de perdre leur temps à casser des statues, allaient voir des responsables africains pur leur proposer de nous donner du pétrole pendant les premières années de notre indépendance, ils aideraient grandement à notre libération. Je dis bien "donner" et pas nous vende "à des prix préférentiels" comme dit ce fort intéressant article. Car que représente notre minuscule consommation annuelle de pétrole pour un géant pétrolier comme le Nigéria ? RIEN ! Et, au nom de Frantz Fanon, l'Algérie pourrait faire pareil pour le gaz. Mais, nos indépendantistes ont-ils jamais proposé un programme concret de l'indépendance ?

Albè

chaspann

21/06/2022 - 16:49

Ben voyons, l’Afrique c’est le Wakanda, les nigérians ne demandent pas mieux que de nous refiler leur pétrole gratis, les guinéens sont tout disposés à nous offrir leur bauxite aux mêmes tarifs et conditions, les congolais et sud-africains se battront assurément pour nous couvrir de diamants, afin que nous puissions les offrir aux femmes que nous désirons culbuter, les algériens ne rêvent que du jour béni d’Allah où ils pourront prouver leur reconnaissance éternelle à la terre de Fanon, et les lendemains chanteront.

"INTERSTELLAR" SOUS LES TROPIQUES???

Karl

22/06/2022 - 07:24

"INTERSTELLAR" est un film de science-fiction britannico-américain produit, écrit et réalisé par Christopher Nolan, sorti en 2014.
Le scénario en est le suivant : Alors que la Terre se meurt, une équipe d'astronautes franchit un trou de ver apparu près de Saturne et conduisant à une autre galaxie, afin d'explorer un nouveau système stellaire et dans l'espoir de trouver une planète habitable et y établir une colonie spatiale pour sauver l'humanité.

A bien y regarder, le scénario écrit dans le billet paru sur FONDAS KREYOL et intitulé "QUAND S'ARRÊTERA LE CINÉMA-SANS-PAYER DES MARTINIQUAIS ?" ressemble, à s'y méprendre à celui du film "INTERSTELLAR", sans doute parce que son auteur est féru de physique des particules et que le Bonson de Higgs n'a pas de secret pour lui!!!

Il suffit en effet de remplacer quelques mots clef du scénario du film de science-fiction, que j'ai mis entre guillemets : Alors que « la Martinique » se meurt, une équipe de « nationalistes, issues des classes aisées de la société, obtient du gouvernement français et par une lutte acharnée l'organisation d'un référendum conduisant la Martinique à l'indépendance » dans l'espoir d'y créer « un monde meilleur ».
Le scénario proposé par FONDAS KREYOL innove quelque peu :
1 - C'est d'abord un divorce à l'amiable
2 - Il s'accompagne, dans le scénario proposé par Fondas Kréyol, d'une très confortable "prestation compensatoire", liée à la dette coloniale", versée par les Français, laquelle est destinée à "compenser la différence de niveau de vie entre les ex-conjoints". Au cours actuel, cette prestation compensatoire pourrait être de 110 milliards d'euros, à comparer au 150 millions de francs-or (70 milliards d'euros aujourd'hui), extorqués par la France (sous le règne de Charles X) à la jeune République d'Haïti en 1825. Toutefois, pour faire ami-ami avec l'ex-puissance coloniale, l'auteur du billet publié sur FONDAS KREYOL, propose un rabais 'commercial) de 70%, arrêtant la dite prestation compensatoire à 30 milliards d'euros!!!
3 - Convaincu que cela ne suffirait peut être pas, notre scénariste propose de solliciter "des pays africains et arabes (Algérie) producteurs de pétrole et de gaz naturel pour qu'au nom de notre origine commune ou de nos combats communs, ils nous fassent des tarifs préférentiels durant les 10 premières années de notre indépendance, le temps pour nous d'assurer notre transition énergétique vers les énergies renouvelables". Outre le fait que cette idée lumineuse pourrait être suggérée au gouvernement cubain, pourquoi ne pas demander à POUTINE de nous donner du gaz et du pétrole gratuitement, ad vitam aeternam et non seulement pendant 10 ans ????
4 - Enfin, un "nouveau modèle de société écologique, tournant le dos à la société de gaspillage et de consommation effrénée actuelle". Et notre scénariste de l'illustrer par une tautologie : "Nul besoin, par exemple, d'importer des voitures qui coûtent 50.000 ou 60.000 euros sur un territoire grand comme une tête d'épingle !". 50 000 ou 60 000 euros? Bigre!!! C'est déjà le pris d'une AUDi Q5 ou d'une MERCEDES haut de gamme!!!! Pourqui seront ces véhicules? Pour les membres du gouvernements de la Martinique indépendante? Question adressée au scénariste de film de science-fiction sous les Tropiques!!!

MARTINIQUE FICTIONNELLE

Albè

22/06/2022 - 07:55

Pourquoi se référer à un film de science-fiction yankee alors que la Martinique est déjà une entité fictionnelle ? Une économie fictive (ou "prétexte" comme disait E. Glissant), un système politique fictif (et pourri) voulu dès la fin du 19è siècle par les assimilationnistes mulâtres et repris au siècle suivant par les communistes martiniquais (co-responsables avec les assimilationnistes de droite plus tardifs, les Békés étant d'ailleurs hostiles à la loi de 1946), une culture caricaturée autour du seul tambour et du bèlè, une langue moribonde devenue un charabia, une jeunesse en perdition etc...etc...MARTINIQUE : PAYS-CRYSOCALE. Tout y est faux, tout y est du plaqué-or, du toc, donc inutile de se référer à INTERSTELLAR.
Sinon des bagnoles à 50 ou 60.000 euros, il y en a des tas sur les larges autoroutes de l'île fictive et oui, ce sont elles, qu'il faudra cesser d'importer au lendemain de l'indépendance. Sauf pour les dignitaires car Brejnev, Den Xiao-Ping, Poutine et Xi Yi-Ping ne roulent pas dans des Trabant, ce chef d'oeuvre d'ingéniérie automobilistique est-allemande. Et puis, nous ne recevrons pas les chefs d'état étrangers avec des "bradjak" !
Quand Barbade est devenu indépendante, 11 pays du Commonwealth se sont immédiatement penchés sur le berceau du nouvel état à coups d'aides financières, de tarifs préférentiels et l'Inde avait même offert en prime un superbe éléphant qui pendant des décennies a fait la joie des enfants barbadiens lorsqu'il était promené sur une plage proche de la capital. Une aide des "pays-frères" n'a donc rien d'extraordinaire et là encore pourquoi se référer à un film yankee ?
L'Afrique a une dette envers nous : elle a été incapable de nous défendre contre les barbares européens. Si vous êtes un père de famille (Afrique) et que des criminels viennent kidnapper vos enfants (nous, les Antillais) pour les transporter dans un autre pays, vous avez failli à votre mission de père qui est de protéger sa famille. Vous avez donc une dette envers eux ! Dette des barbares européens envers nous : 80% ; dette des Africains incapables de nous défendre : 20%.
Qu'ILS PAYENT, MERDE !

Il n'y a pas que la puissance coloniale qui devra nous payer!!!!

Karl

22/06/2022 - 10:27

Si je comprends bien, la planète entière est redevable à l'égard de nous autres, martiniquais.
Décidément, il faut croire que le qualificatif de "mendiants arrogants" utilisé par Aimé CESAIRE à l'égard de Martiniquais est plus que jamais d'actualité!!!
Et comment allez-vous contraindre les peuples africains à vous régler ces 20% (de quoi au fait?) que vous considérez comme un dû?

PLANETE ENTIERE

Albè

22/06/2022 - 23:08

Qui a parlé de "Planète entière" ???! Non, les Ouzbeks, les Cheyennes, les Mauritaniens, les Sri-Lankais, les Kanaks, les Biélorusses, les Malaisiens, les Roumains, les Turcs, les Chinois, les Indiens, les Iraniens, les Bulgares, les Papous, les Finlandais, les Philippins, les Jordaniens, les Pakistanais, les Ukrainiens, les Indonésiens, les Japonais, les Azéris, les Suédois, les Irakiens, les Coréens, les Tchèques, les Albanais, les Fidjiens, les Vietnamiens, les Slovaques, les Cambodgiens , les Arméniens, les Laotiens, les Bengalis etc...etc... soit les 9/10è de l'humanité NE NOUS DOIVENT RIEN DU TOUT ! Mon post parle UNIQUEMENT de l'Europe de l'Ouest et l'Afrique de l'ouest. Ensuite, qui a parlé de "contraindre" ? Il s'agit juste de leur demander de rembourser une dette envers nous les Antillais. Sans mendicité ni arrogance donc ! Est-ce que lorsqu'Haïti demande à la France de lui rembourser les 250 milliards de dollars (en monnaie actuelle) que la France avait exigé en 1825 pour reconnaître son indépendance, cela signifie que les Haïtiens seraient des "mendiants arrogants" ? Un peu de sérieux tout de même. Pour votre gouverne, sachez que l'Allemagne avait payé 5 milliards de marks à Israël lorsque ce pays fut crée en 1948 en réparation des atrocités nazies. Je doute fort que les Israéliens soient des "mendiants".

Et la corruption dans tout ça ?

Rose

23/06/2022 - 11:20

Manifestement ,certains commentaires témoignent d'une méconnaissance totale du fonctionnement de l'Afrique!!!! Vous pensez vraiment que sur un continent où tout se monnaye à cause d'une corruption généralisée (j'ai personnellement été objet de demandes de responsables d'hôtel qui voulait se faire payer "anba tab " ; dans une Afrique du Sud venant de sortir de l'Apartheid ,des dirigeants noirs se sont engouffrés dans une corruption sans nom etc...) des dirigeants vont décider de nous gratifier généreusement de quantité énormes de pétrole valant des millions de dollars?

LES CHOSES VONT ET VIENNENT

Albè

23/06/2022 - 15:07

La corruption n'est pas pire en Afrique, indépendante depuis 1960 seulement, que dans la Vieille Europe qui s'est, soit dit en passant, enrichie sur son dos (et le nôtre aussi) pendant des siècles. Les choses vont et viennent comme partout dans le monde et il y a des présidents qui sont des pourris et d'autres qui sont vertueux (Lumumba, Sankara, Mandela etc...). Et un peu de sérieux à nouveau ! La consommation annuelle de pétrole et de gaz de la minuscule population martiniquaise ne représenterait que 0,0001% de la production de pays comme le Gabon, l'Angla, le Nigéria ou l'Algérie. Trois fois rien à bien regarder !

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • Nos députés "souverainistes" sous les ors de la République française une et indivisible

    POUSSER LE BOUCHON

    Albè

    27/06/2022 - 21:17

    Sans prendre la défense de Frédéric C., qui est assez grand pour le faire, avouez que vous pousse Lire la suite

  • Nos députés "souverainistes" sous les ors de la République française une et indivisible

    Pour Frédéric C

    Rose

    27/06/2022 - 19:45

    J'aurais" le cerveau si rétréci et intoxiqué" ,serais un "adepte de Gobineau " voire " un apolog Lire la suite

  • Nos députés "souverainistes" sous les ors de la République française une et indivisible

    Arithmétique ou évolutions sociales?

    Frédéric C.

    27/06/2022 - 10:04

    ROSE: Évidemment que j'ai compris votre machin : vous prenez les gens pour des cons ou quoi? Lire la suite

  • Nos députés "souverainistes" sous les ors de la République française une et indivisible

    NATIONALITE

    Albè

    26/06/2022 - 21:07

    Rose, arrêtez de prendre les gens pour des buses et faire comme si tous les 6 millions d'Arabes e Lire la suite

  • Nos députés "souverainistes" sous les ors de la République française une et indivisible

    67-6= 61

    Rose

    26/06/2022 - 19:58

    Qu'est ce qui dans les 3 lignes et demie écrites par moi vous permet de dire que j'éprouve de la Lire la suite

Visiteurs

  • Visites : 1041128
  • Visiteurs : 58076
  • Utilisateurs inscrits : 182
  • Articles publiés : 1139
  • Votre IP : 18.206.14.36
  • Depuis : 01/05/2021 - 18:57