L’antiracisme à l’heure des mouvements Black Lives Matter et Rhodes Must Fall

Le numéro 13 d’Archipélies, revue en ligne du Centre de recherches interdisciplinaires en lettres, langues, arts et sciences humaines (CRILLASH) de l’université des Antilles, vient de paraître. Il a pour titre : L’antiracisme à l’heure des mouvements Black Lives Matter et Rhodes Must Fall. Enjeux épistémologiques, défis institutionnels et politiques

Ce numéro a été coordonné par Cheikh Nguirane, Maître de conférences en études anglophones à l’INSPÉ-Martinique, membre du CRILLASH, et Steve Gadet, maître de conférences en études anglophones à l’UFR LSH, membre du CRILLASH

« L’émergence respective des mouvements Black Lives Matter et Rhodes Must Fall, a mis sur le devant de la scène politico-médiatique les dimensions historique et structurelle du racisme et les formes variées de la discrimination, tout en suscitant une forte prise de conscience mondiale sur la nécessité de renouveler l’engagement antiraciste. Quelle est la condition des groupes historiquement marginalisés dans les sociétés aux prises avec l’héritage colonial ? Comment réagissent aujourd’hui ces sociétés et groupes face aux métamorphoses du racisme ? Quelles formes prennent les luttes antiracistes dans ces mêmes sociétés, à l’heure des contestations populaires Black Lives Matter et Rhodes Must Fall ? Quelles sont les implications de l’antiracisme sur les plans scolaire, académique – l’éducation étant porteuse d’enjeux politiques et épistémologiques ? Quelle est la gestion politico-médiatique des questions soulevées par l’antiracisme ? Ce numéro de la revue Archipélies. Ce numéro de la revue Archipélies vise à alimenter les réflexions sur l’antiracisme – thème qui cristallise autant de débats en Amérique du Nord comme en Europe – en réunissant des contributions ancrées dans les approches transnationales, panafricaines et/ou décoloniales. À partir de leurs champs disciplinaires respectifs, les contributeurs soulèvent des questions éminemment politiques – le racisme, les violences policières, les discriminations, les legs coloniaux – au sein de sociétés à l’évidence multiculturelles qui ne savent pas encore comment y faire face, ni comment les dépasser pour réaliser les objectifs de la Conférence mondiale de Durban (2001). »

Cette parution peut être consultée en libre accès au lien suivant :

https://www.archipelies.org/1147

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    COMPTABLE PUBLIC

    Albè

    02/10/2022 - 09:35

    Karl, un comptable public peut effacer les données comptables de son établissement, mais grâce à Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    QUELQUES ELEMENTS DE REPONSE....

    Karl

    02/10/2022 - 09:16

    A "Rose", je voudrais le rassurer en lui disant que disparu ou pas, le dossier de David ZOBDA se Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    ERRATUM

    Albè

    02/10/2022 - 06:58

    Dans mon dernier post, il faut lire : "...qu'ils demandent à leurs responsables administratifs de Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    EXPERT

    Albè

    02/10/2022 - 06:56

    Karl, quand on lit vos analyses, on découvre que vous avez une connaissance très approfondie des Lire la suite

  • Les élus défendent-ils les Martiniquais ? (2è partie)

    Au fait , une question....

    Rose

    01/10/2022 - 20:07

    On a retrouvé le dossier de David Zobda perdu au SMTVD ?

    Lire la suite

Visiteurs

  • Visites : 1484029
  • Visiteurs : 71170
  • Utilisateurs inscrits : 208
  • Articles publiés : 1517
  • Votre IP : 3.238.49.228
  • Depuis : 01/05/2021 - 18:57